Insolite

Disquaire Day : ce Savoyard vend des vinyles à la campagne

Par Mélodie Viallet, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu vendredi 21 avril 2017 à 20:01 Mis à jour le samedi 22 avril 2017 à 15:25

Nicolas Pépin dit "Pep's" patron de la boutique "Les Sillons et les Bulles de Pep's"
Nicolas Pépin dit "Pep's" patron de la boutique "Les Sillons et les Bulles de Pep's" © Radio France - Mélodie Viallet

Ce samedi 22 avril, a lieu le Disquaire Day. Des centaines de boutiques en France y participent. Comme la boutique « Les Sillons et le Bulles de Pep's », un magasin de disques installé en pleine campagne à Domessin (Savoie).

C’est la 7e édition du Disquaire Day samedi. Cette grande fête du disque propose une longue liste de rééditions vintages, des inédits et autres disques ou vinyles incontournables. Ces vinyles inédits sont en ventes dans les boutiques qui participent à l’événement (la liste ici). C’est le cas de la boutique "Les Sillons et les Bulles de Pep’s" à Domessin

Des vinyles et des vaches

Domessin, village de 1300 habitants, dans l’avant-pays savoyard, c’est ici que Nicolas Pépin dit " Pep’s " a décidé d’ouvrir sa boutique en novembre dernier. Son magasin se trouve dans une petite zone artisanale, rue du gazon, face à un champ où broutent paisiblement des vaches. "Je ne me voyais pas vivre en ville, pour mon travail, c’est pour cela que j’ai décidé d’installer ma boutique en pleine campagne à coté de mon village de résidence, et ça me va très bien "explique le jeune savoyard de 32 ans.

A l’intérieur de sa grande boutique, un mur de vinyles de 4 mètres de haut, et pour lui, il y a pleins d’avantages à être à la campagne : "ici les loyers sont moins chers, et du coup on peut louer des lieux plus grands et avoir plus de disques". Pep's dispose ainsi d’une grande variété de vinyles allant de Scorpion, Barry Whyte, Jimi Hendrix ou encore Michèle Toor. Il a en tout plus 10 milles disques achetés principalement sur internet, qu’il vend donc dans sa boutique.

Il doit diversifier son activité pour survivre

Pour l'instant le jeune homme, reconnait que niveau business c’est encore compliqué, même s’il voit de plus en plus de jeunes de moins de 30 ans se passionner pour les vinyles. "Je pense que grâce à mon magasin beaucoup de personnes vont investir dans une platine et ensuite venir acheter mes disques" espère Pep's. Le disquaire vend aussi des bandes dessinées depuis peu et il aimerait beaucoup ouvrir un bar à bière dans sa boutique. Mais avant cela ,ce samedi 22 avril, à l’occasion du Disquaire Day, il organise un bal devant sa boutique avec un groupe de musique et un DJ.