Insolite

Dix chiens de laboratoire attendent une famille à la SPA d'Aix

Par Violette Artaud, France Bleu Provence lundi 19 décembre 2016 à 6:00

Lorène, responsable du refuge de la Tour d'Arbois et les deux beagles de laboratoire qu'elle vient d'accueillir.
Lorène, responsable du refuge de la Tour d'Arbois et les deux beagles de laboratoire qu'elle vient d'accueillir. © Radio France - Violette Artaud

Ils étaient des cobayes dans un laboratoire pharmaceutique. Ils attendent maintenant une famille d'adoption.

Ils vont avoir le droit à une deuxième vie ! Dix chiens qui ont servi de cobaye pour un laboratoire pharmaceutique français viennent d'arriver à la SPA d'Aix-en-Provence. Il s'agit de 10 beagles, qui ont entre 3 et 6 ans.

Ils ont vécu toute leur vie sous les néons, manipulés par des mains en gants de latex qui leur injectaient des molécules pour tester des médicaments. Et puis, un jour, le laboratoire en a eu fini avec eux. Lundi dernier, l'association Graal, qui oeuvre pour la réhabilitation des animaux de laboratoire les a récupéré et amené au refuge de la Tour d'Arbois.

Amélie Romain, chargée de la réhabilitation des animaux de laboratoire pour l'association Graal.

"C'est le laboratoire qui nous a contactés, ce sont des chiens qui arrivent en fin de protocole, pour autant ils sont en bonne santé. Ils ne souffrent pas d'effets secondaires." précise Amélie Romain, chargée de la réhabilitation des ses animaux pour l'association Graal. Voilà maintenant 10 ans qu'elle travaille avec des laboratoires.

Ces 10 chiens attendent maintenant leur famille adoptive

Ils sont pour l'instant dans un enclos, avec les autres chiens de la SPA. Mais eux sont différents. "Ils sont stressés car c'est pour eux un nouvel environnement, ils n'ont jamais connu l'extérieur" explique Lorène Jacquet, la responsable du refuge.

Mais ces chiens ne sont pas apeurés par l'homme pour autant. Quand Lorène entre dans leur enclos, ils se précipitent pour réclamer des câlins. "Ils ont l'habitude d'être en contact avec l'homme, ils se laissent facilement toucher et ne sont pas en retrait" remarque-t-elle.

"Ils ont souffert la première partie de leur vie, si on peut leur offrir une seconde vie heureuse, c'est tant mieux." Iris

Aujourd’hui est un jour de chance pour l'un de ces chiens. Iris et Thomas ont craqué pour l'un d'entre eux. Le couple sait d'où vient l'animal mais cela est loin de les rebuter. "Ils ont souffert la première partie de leur vie, si on peut leur offrir une seconde vie heureuse, c'est tant mieux" compatit Iris sans lâcher des yeux l'heureux élu.

Le reportage à la SPA de la Tour d'Arbois de Violette Artaud.