Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Dominique Pays élève des alpagas à Liginiac qu'on peut découvrir au salon qui leur est dédié à Ussel

dimanche 14 avril 2019 à 9:07 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

Des alpagas à Ussel. Le marché au cadran de la ville accueille ce week-end le salon international des alpagas organisé par l'association "Alpagas Sud-Ouest "qui réunit des éleveurs. Un élevage encore marginal en France. Dominique Pays a une quarantaine d'alpagas à Liginiac en Corrèze.

Il y a deux types d'alpagas, les suris et les huacayas, qui se différencient par la forme de la toison, celle du suri n'est pas ondulée comme celle du huacaya.
Il y a deux types d'alpagas, les suris et les huacayas, qui se différencient par la forme de la toison, celle du suri n'est pas ondulée comme celle du huacaya. © Radio France - Philippe Graziani

Liginiac, France

Dominique Pays a quitté sa profession de conseillère pédagogique en région parisienne il y a 4 ans pour monter son élevage dans sa Corrèze natale. Un coup de foudre pour les alpagas aux multiples couleurs. "Ce sont des animaux qui ont 22 couleurs répertoriées" explique-t-elle. Du blanc au noir en passant par le beige, le marron et le gris avec des nuances plus ou moins foncées. Mais c'est la laine elle-même qui a fait sa réputation  et son succès dans la confection haut-de-gamme. Sa laine est 7 fois plus chaude et 4 fois plus résistante que celle du mouton. Tout en étant plus légère. "Au niveau de la douceur c'est l'équivalent du Cachemire"

Une filature en Corrèze

La difficulté est dans l'organisation de la filière quasi encore inexistante. Dominique Pays vend sa production, les alpagas sont tondus une fois par an, à des artisans ou fait filer sa laine qu'elle récupère en pelote et qu'elle vend ensuite à des tricoteuses. Elle fait confectionner également des pulls, bonnets et écharpes qu'elle vend sur son site internet. Mais il y a peu de filatures spécialisées, surtout en France. Le toute jeune association "Alpagas Sud-Ouest" dont Dominique Pays est la secrétaire, cherche à dynamiser la filière. Et réfléchit à créer une filature pour le Sud-ouest. "Une filature qui sera en Corrèze" précise Dominique Pays.

alpacas-o-peyroux.fr