Insolite

Dordogne : Corbi la Corneille a disparu

Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord et France Bleu mardi 8 septembre 2015 à 15:48

La Corneille est un oiseau très intelligent capable de reconnaître les visages
La Corneille est un oiseau très intelligent capable de reconnaître les visages - Elodie

C'est l'histoire d'une petite corneille adoptée par une périgourdine et qui a disparu. L'oiseau qui a été élevé à la becquée comme un bébé ne sait pas se débrouiller tout seul. Sa propriétaire lance un avis de recherche.

En juin dernier, Elodie, une habitante du Coux-et-Bigaroque, découvre un bébé corneille sur son terrain. L'oiseau ne pouvait pas se nourrir et très vite il a fallu s'en occuper comme d'un bébé : "nous lui donnions des croquettes pour chaton toutes les deux heures et nous avons même contacté une association de protection des corvidés pour savoir comment s'en occuper". Par la suite, la jeune corneille étant malade avec des plumes cassées, la jeune femme a même fait l'aller-retour jusqu'à Toulouse pour consulter un vétérinaire spécialisé. Le verdict est sans appel : Corbi a souffert de carences alimentaires, son plumage est en mauvais état, elle ne pourra pas voler pour l'instant, ses plumes devraient repousser l'an prochain. Il faut donc la protéger des prédateurs.

La corneille, oiseau très intelligent, est parfois capable de reconnaître les visages

Depuis, la jeune corneille vivait dans une volière construite par Elodie : "lors du montage de la volière, nous voyant faire, elle sortait les clous de la boite. C'était très amusant, il faut savoir qu'une corneille a l'intelligence d'un enfant de deux ans". Les corvidés sont en effet des passereaux particulièrement intelligents, ils peuvent vivre jusqu'à 20 ou 30 ans et certaines sont même capables de manier des outils. Selon une étude de l'université de Seattle, elles peuvent même être capables d'identifier des visages humains et de se souvenir s'ils représentent une menace pour elles.

Une récompense pour celui qui retrouvera Corbi

Très vite, Corbi est devenu un membre de la famille, c'est dire si lundi soir quand il s'est envolé, la peine a été grande. Pour Elodie, " Corbi n'est pas encore capable de se débrouiller toute seul". Aussitôt cette parisienne d'origine, créatrice de sites web, a mis des avis de recherche dans les commerces du secteur. Corbi est reconnaissable à ses plumes cassées et notamment à celles de sa queue. Elodie est même prête à offrir une récompense à celle ou celui qui retrouvera Corbi.