Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Dordogne : Il interpelle sa mère sur le mur d'un château d'eau.

-
Par , France Bleu Périgord

Au milieu des champs, un tag en forme de "coming out" a été réalisé sur les murs du chateau d'eau de Saint Amand de Coly

Le message a été écrit sur cette citerne de Saint  Amand de Coly début juillet
Le message a été écrit sur cette citerne de Saint Amand de Coly début juillet © Radio France - Valérie Déjean

Saint-Amand-de-Coly, France

Si vous empruntez la départementale 704 entre Saint Geniès et Montignac vous ne pouvez pas le rater. Sur plusieurs mètres de long, un message a été inscrit sur les murs du château d'eau de la commune de Saint Amand de Coly . Et ce message est plutôt inhabituel à la campagne. En grandes lettres sur la citerne il y a ces quelques mots en forme de déclaration  " Mum, I m gay" comprenez " maman je suis homosexuel" 

Cette affirmation au milieu des champs, sur les murs de ce château d'eau de béton gris est plutôt inattendue. La citerne a accueilli bien d'autres messages, tags et graffitis au contenu parfois pleins de haine. Donc cette fois pas question d'y toucher. Il est  bien moins agressif selon le maire de Saint Amand de Coly; Vincent Geoffroy " Y a pas de raison, c'est un ouvrage qui est en béton  pas forcement  très chouette , agrémenté de cette façon là ça le rend plus agréable. Le coming out d'un fils ou d'une fille à sa mère restera donc sur les murs du château d'eau un certain temps. On ne connait pas l'auteur évidemment, à moins qu'il ne se manifeste. Mais cette déclaration anonyme étalée au plein jour et au milieu des champs pourrait libérer la parole de bien d'autres fils ou filles passant par là, aux côtés de leur mère .