Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Dordogne : le loup est-il revenu en Périgord ?

-
Par , France Bleu Périgord

Le loup est-il arrivé dans le nord du département? La confédération paysanne soupçonne le prédateur d'être à l'origine de la mort de veaux et de brebis.Elle demande à la préfecture d'agir.

Y a-t-il un loup dans le Nord de la Dordogne? ( image d'illustration réalisée dans le parc de Gévaudan)
Y a-t-il un loup dans le Nord de la Dordogne? ( image d'illustration réalisée dans le parc de Gévaudan) © Maxppp - maxppp

Dordogne, France

La confédération paysanne crie au loup! Le syndicat agricole demande aux services de l'état de réagir. Pour Jules Charmoy, le porte parole du syndicat, le ou les loups pourraient être à l'origine de la mort de trois veaux et de deux brebis dans trois élevages différents de la région de Nontron voilà quelques semaines. Une cellule de veille Loup a été mise en place en octobre 2018, mais depuis, pour la Confédération paysanne, l'état met trop de temps à répondre. Il doit être transparent.

Il faut accélérer la procédure pour identifier la présence du loup.

Et si c'est bien lui qui est à l'origine de la mort de ces animaux, actionner au plus vite les mécanismes de défense et d’indemnisation des éleveurs.  

Il faut séparer les zones ou vivent les loups de celles des éleveurs, faire éliminer les loups par des gardes nationaux mandatés par l'état , distribuer  des aides pour avoir des chiens dressés, des Patous, et installer des protections adaptées. Jules Charmoy.

. Pour Rodolphe Gaziello, président  du Clan du Loup, et défenseur de ce prédateur rien ne permet pour le moment d'affirmer qu'il s'agit d'un loup. Les seules preuves sont scientifiques et issues des analyses ADN. Et là, il n'y en a pas. Il voit donc dans cette affaire " une manœuvre du syndicat agricole pour obtenir des aides et demander des indemnisations qui sont en réalité des subventions déguisées" 

De son côté pour essayer d'étayer ses soupçons, la confédération paysanne met à la disposition des éleveurs qui le souhaitent, des pièges photographiques à installer sur les zones concernées . A Saint Saud la Coussière, l'une de ces caméras s'est déjà déclenchée . Mais selon l'éleveur qui l'avait installée, il ne s'agissait que d'un chien Husky.