Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Dordogne : les premiers cèpes arrivent !

mercredi 19 août 2015 à 20:31 France Bleu Périgord

Avec la pluie de ces derniers jours, les cèpes d'été commencent à sortir de terre. Plusieurs Périgourdins en auraient cueilli ces derniers jours en Dordogne.

Pauline Ben Ali, notre reporter de choc, n'est pas revenue les mains vides de sa sortie en forêt à Mussidan.
Pauline Ben Ali, notre reporter de choc, n'est pas revenue les mains vides de sa sortie en forêt à Mussidan. © Radio France - Antoine Balandra

Dans la forêt communale de Mussidan , Daniel Lacombe, le président de la société mycologique du Périgord accompagné de deux adhérents de l'association parcourent le sentier sans en trouver un seul au début. Des bolets, des vesses de loup, des amanites comestibles, garnissent petit à petit le panier des cueilleurs mais la star du Périgord se fait discrète parmi les parterres de feuilles.

Lorsqu'au pied d'un chêne, enfin il est là, un beau cèpe d'été (photo de l'article) que Daniel s'empresse de cueillir "Il est magnifique, nous ne sommes pas bredouilles! " plaisante le spécialiste des champignons. 

Cèpes / SON

Au total , les trois cueilleurs en trouvent deux, une maigre récolte comparée aux contacts de Daniel sur Agonac, où un habitant en aurait ramassé une trentaine "Est ce qu'il est tombé beaucoup plus d'eau à Agonac, c'est possible mais je ne pense pas qu'il y ait de forêts publiques", alors pas question de s'y rendre "Si on s'aventure dans les bois privés d'Agonac, on risque d'avoir des soucis, soit se retrouver face à un ours mal léché où alors les pneus crevés, donc c'est jamais très amusant" . Dans la forêt communale de Mussidan, pas de risque de retrouver les pneus de la voiture crevés car la cueillette y est autorisée, mais pour revenir de la balade avec des seaux entiers de cèpes il faudra encore attendre, "ce week end avec un peu de chance peut-être" espère Daniel. 

Législation très stricte

La cueillette des cèpes est très réglementée. Il est par exemple interdit de cueillir des champignons sur une propriété privée sans l'accord du propriétaire du terrain, car les champignons lui appartiennent.

L'amende s'élève à 750 euros si vous êtes pris sur le fait avec moins de 10 litres de champignons. Au dessus de dix litres, le montant augmente à 45 000 euros et 3 ans de prison et peut aller jusqu'à 75 000 euros et 5 ans de prison dans le cas de circonstances aggravantes, si vous êtes plusieurs à commettre le délit, s'il y a eu des violences sur autrui ou des dégradations sur le terrain. Sur les forêts domaniales c'est à dire propriétés de l'Etat, la cueillette est autorisée, mais elle ne doit pas dépasser les 5 litres par jour. En forêt communale , les habitants de la commune sont autorisés à les ramasser.

Dans les parcs nationaux , c'est également très réglementé. Sur l'étang de Rouffiac, et de la Jemaye par exemple, une autorisation du conseil départemental est obligatoire avant de se lancer dans la cueillette de champignons sur ces espaces protégés.

Quelques spécimens ont été cueillis à Mussidan ce mercredi