Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Dordogne : le chroniqueur Pierre Ménès défie les Périgourdins au football

samedi 7 juillet 2018 à 21:09 Par Charles De Quillacq, France Bleu Périgord et France Bleu

En déplacement à Sarlat pour une opération de promotion dans une enseigne d'électroménager, le chroniqueur football de Canal + a défié de jeunes périgourdins dans un tournoi du jeu FIFA 2018.

Pierre Ménès contre un jeune Périgourdin à FIFA 2018
Pierre Ménès contre un jeune Périgourdin à FIFA 2018 - Twitter ExpertSarlat

Sarlat-la-Canéda, France

Le chroniqueur spécialiste du football de Canal + Pierre Ménès était ce samedi en visite à Sarlat pour une opération de promotion avec une enseigne d'électroménager. Pour l'occasion, il a participé à un tournoi de foot sur console de jeux. 

Battu 4-1 par un Périgourdin 

En finale du tournoi, Pierre Ménès a choisi l'équipe du Real de Madrid, son heureux adversaire Périgourdin Paul a choisi de jouer avec le club de Liverpool. Au coup de sifflet final c'est Paul qui remporte le match 4 à 1. Grâce à cette victoire il repart avec les félicitations du chroniqueur et la console de jeux en cadeau. 

"France-Belgique c'est du 50-50" - Pierre Ménès

L'occasion de demander à l'expert son pronostic pour la demi-finale de Coupe du Monde entre la France et la Belgique. Pour Pierre Ménès c'est du 50-50 : "C'est deux équipes qui ont la même physionomie, ça va être très serré" analyse le chroniqueur qui déplore une Coupe du monde assez décevante. "Heureusement que des équipes comme la France ou la Belgique nous font encore rêver."