Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Doubs : la fête des failles célébrée à Mouthier Hautepierre

-
Par , France Bleu Besançon

C'est la tradition dans la vallée de La loue au mois de janvier. La fête des failles à Mouthier Hautepierre c'était samedi soir. Les failles ce sont de grands flambeaux que l'on fait tourner après les avoir allumées sur un grand brasier. La tradition remonte au Moyen-Âge.

La tradition ancestrale est un héritage des vignerons.
La tradition ancestrale est un héritage des vignerons. © Radio France - Olivia Chandioux

Mouthier-Haute-Pierre, France

La tradition est ancestrale... Depuis le Moyen-Âge, à Mouthier Hautepierre dans le Doubs, on brûle les failles. Les failles ce sont de grands flambeaux que l'on fait tourner après les avoir allumées sur un grand brasier. La faille est fabriquée avec du tilleul et des copeaux de frêne. Après une messe et un repas, le village monte en procession aux flambeaux jusqu'à la butte où le brasier puis les failles sont allumées. Cette tradition est un héritage des vignerons, elle se pratiquait traditionnellement le jour du solstice d'hiver.

Un bûcher pour faire fuir les "mauvais esprits"

Jacky habite près de Mouthier, il explique l'origine de cette tradition : "Dans l'ancien temps c'était les vignerons qui faisaient cette fête-là. Les vignerons allumaient un feu pour faire fuir les mauvais esprits, et pour espérer avoir des vignes grandissantes pendant l'année et du vin plein les tonneaux à la fin de l'année. C'était une fête païenne au départ, maintenant on fait bénir les failles par un prêtre." Pour Christelle, cette tradition typique de la Vallée de la Loue est un patrimoine qui doit être conservée : "C'est quelque chose qui nous tient à coeur qu'on est content de faire perdurer. C'est une fête qui réunit tous les gens de la Vallée." Samedi soir, ils étaient effectivement des centaines à braver le froid pour faire vivre cette tradition ancestrale.

Mouthier Hautepierre met "ses failles au feu", le reportage d'Olivia Chandioux

Choix de la station

France Bleu