Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Draveil : une chaîne de solidarité pour continuer à illuminer la maison

-
Par , France Bleu Paris
Draveil, France

A Draveil (Essonne), une chaîne de solidarité s’est formée pour permettre au public de visiter une maison décorée depuis neuf ans. Cette année, la femme qui tient la maison a dû être hospitalisée d’urgence et son mari est à ses côtés, à l’hôpital. Ce sont donc les amis qui ont pris le relais.

La maison de Jean-Claude et Nadine au 31 rue de la Poirée à Draveil. Le 25.12.17
La maison de Jean-Claude et Nadine au 31 rue de la Poirée à Draveil. Le 25.12.17 © Radio France - Valentin Dunate

Quand on arrive aux abords du 31 rue de la Poirée, difficile de ne pas apercevoir ces files ininterrompues de voitures. Dans ce petit lotissement, la maison de Jean-Michel et Nadine ne passe pas inaperçue. Les décorations et les lumières se voient de loin. 450 guirlandes ont été installées. Combien d’ampoules ?  "c’est impossible à dire" résume Marcel qui est venu installer la tour Eiffel, "il me l’a demandé et j’ai cédé, j’ai voulu lui faire plaisir". 

"Ca me touche énormément" 

Marcel n’est pas le seul à aider ce couple. Une dizaine d’amis se relaie depuis la mi-décembre pour allumer les lumières chaque jour à 17h30 et pour accueillir le public. Plus de 10.000 visiteurs sont attendus cette année. A l’hôpital, où il est au chevet de sa femme, Nadine, Jean-Michel David fait part de son émotion : "C’est un élan de solidarité qui me touche énormément. Je ne m’attendais pas à ce point-là, c’est hallucinant. Les amis présents tous les soirs, ces centaines de visiteurs chaque jour, oui ça me met du baume au cœur d’autant que la maladie de Charcot est une maladie très grave"

300 heures de travail 

Le jardin lumineux au 31 rue de la Poirée à Draveil
Le jardin lumineux au 31 rue de la Poirée à Draveil © Radio France - Valentin Dunate

Toutes ces décorations représentent près de 300 heures de travail. A l’extérieur ou à l’intérieur de la maison, elles racontent une histoire. "C’est Nadine qui a tout pensé à l’intérieur, toute la scénographie" précise Jean-Michel. 

"Un truc de fou ! "

Jusqu’au 7 janvier, il est possible de visiter cette maison qui séduit toutes les générations. Thomas, 15 ans est venu avec son père et sa grand-mère. "Au départ j’avais pas forcément envie mais là, il faut dire que c’est un truc de fou". Dit autrement : "magique", "pharaonique", "impressionnant" sont les termes qui reviennent le plus souvent. 

Le village de Noël à l'intérieur du 31 rue de la Poirée à Draveil
Le village de Noël à l'intérieur du 31 rue de la Poirée à Draveil © Radio France - Valentin Dunate

"C'est un truc de ouf !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess