Insolite

Drôme : le maire de Valence poursuit les voleurs

Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu dimanche 24 janvier 2016 à 13:04

Nicolas Daragon, le maire de Valence.
Nicolas Daragon, le maire de Valence. © Maxppp

Le maire de Valence, dans la Drôme, à la poursuite de voleurs. Nicolas Daragon a aidé samedi à l'interpellation de deux hommes, des Géorgiens qui avaient commis un vol sous ses yeux à la station essence Esso de l'avenue Victor Hugo. Les deux voleurs ont été placés en garde à vue.

Le maire de Valence a aidé à l'arrestation deux hommes, samedi après-midi. Vers 15 heures, Nicolas Daragon est en train de faire le plein à la station essence Esso, avenue Victor Hugo. Au même moment, un autre automobiliste se fait dérober son portefeuille. Le maire de Valence voit le voleur s'engouffrer dans une Renault Laguna conduite par un complice. Il décide alors de les suivre en voiture, tout en appelant la police municipale. Les agents alertent ensuite la police nationale, suivent la poursuite sur les écrans de vidéosurveillance dans les zones où il y a des caméras.

J'ai simplement fait mon devoir de citoyen" Nicolas Daragon, maire de Valence

Les voleurs roulent à toute vitesse. Ils prennent la Lacra, sortent au plateau des Couleurs, prennent la déviation de Bourg-lès-Valence puis la route vers Pont-de-l'Isère. Nicolas Daragon les a pris en chasse jusqu'à l'entrée de la route nationale 7, avant d'être doublé par une voiture de la brigade anti-criminalité de Valence. Après une course poursuite de* plusieurs kilomètres, les policiers* interpellent les deux hommes de 41 et 32 ans.

Ils sont de nationalité géorgienne, mais domiciliés à Pamiers, au sud de Toulouse. Ils ont été placés en garde à vue, poursuivit pour refus d'obtempérer aggravé et recel de vol. Plusieurs flacons de parfums, des téléphones et des portefeuilles vides ont été retrouvés dans leur véhicule. Le maire de Valence n'a pas souhaité faire de commentaires. "J'ai simplement fait mon devoir de citoyen" , explique Nicolas Daragon.