Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

En Alsace, plusieurs boulangers fabriquent des Mannele... en gilets jaunes

mercredi 5 décembre 2018 à 20:41 Par Solène de Larquier, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Des Mannele.... en gilets jaunes ! Plusieurs boulangers alsaciens ont décidé, pour soutenir le mouvement, d'ajouter un gilet fluo en pâte d'amande à leur petit bonhomme brioché. C'est le cas à Oberhergeim dans le Haut-Rhin mais aussi à Wangenbourg-Engenthal en Alsace bossue. Reportage.

Les Mannele en gilet jaune, qui ne sont pas produits tous les jours, sont en rupture de stock à la boulangerie Lentz, à Wangenbourg-Engenthal
Les Mannele en gilet jaune, qui ne sont pas produits tous les jours, sont en rupture de stock à la boulangerie Lentz, à Wangenbourg-Engenthal © Radio France - Solène de Larquier

Alsace, France

Dans la vitrine de la boulangerie Lentz à Wangenbourg-Engenthal, pas de Mannele en gilet jaune... et pour cause : "On a été dévalisé !" commente Fabrice Lentz. Le boulanger bas-rhinois a commencé à en fabriquer il y a deux semaines : "C'était après ce que les gilets jaunes appellent l'acte 2, après la deuxième grande manifestation le samedi 24 novembre." Le boulanger souhaitait rejoindre le mouvement et l'a fait à sa manière : "En tant qu'artisan, c'est compliqué d'arrêter de travailler et de manifester, donc on a profité du début de la campagne de la Saint Nicolas pour habiller nos Mannele." La version nature des petits bonhommes briochés a donc été revêtue pour l'occasion d'une pâte d'amande jaune fluo. "Ça nous coûte forcément un peu plus cher avec la pâte d'amande mais on les vend au même prix, 1€10" précise Frabrice Lentz. 

"Les gens ont de moins en moins de pouvoir d'achat, en tant qu'artisan, on le ressent"

Par cette action, le gérant a voulu soutenir le mouvement des gilets jaunes, "un soutien plus symbolique qu'autre chose car ici il n'y a pas de barrage ou de blocage, mais je pense que ça leur met du baume au cœur de voir qu'on se mobilise aussi". Un mouvement qui touche, selon le boulanger, de près les zones rurales

"Nous sommes une commune très rurale. À Wangenbourg tout le monde doit prendre la voiture pour aller travailler... La commune est de plus en plus serrée par les dotations de l'État donc c'est aussi difficile de mettre des choses en place pour les gens.

Fabrice Lentz poursuit : "On le sent tous les jours : les gens ont de moins en moins de pouvoir d'achat et nous, en tant qu'artisan, on est abattu par les charges." Le boulanger a communiqué sur les réseaux sociaux à propos de ses Mannele en gilets jaunes : "Que ce soit sur Facebook ou auprès de nos clients, on a eu de très bons retours." 

Isabelle, qui habite en face de la boulangerie sort sans Mannele, en rupture de stock. "Je ne mange pas de pâtisserie de toute façon, mais je trouve que c'est une très bonne idée. Ici on est à 30km de Strasbourg, il n'y a pas de train et le bus met 1h30... forcément il y a un ras-le-bol.

Le boulanger fabrique jusqu'à 150 Mannele customisés par jours "le samedi par exemple, mais on ne peut pas en faire tous les jours, ça demande du travail." Et il compte bien continuer : "Au moins pendant la campagne de la Saint Nicolas qui va encore durer deux semaines au moins... Si le mouvement perdure au-delà, on trouvera une nouvelle idée pour continuer nous aussi."