Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo France maintient 13 départements en vigilance rouge canicule, les orages arrivent par l'ouest

En Charente, un aigle retrouve la liberté après avoir soigné son plumage pendant près d'un an

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Après avoir passé tout l'hiver à se refaire une santé dans un centre de Charente Nature, à Torsac, un circaète Jean-Le-Blanc (de la famille des aigles) va être relâché ce vendredi. Il a désormais reconstitué tout son plumage, et il va maintenant pouvoir préparer sa migration vers l'Afrique.

Le rapace, à son arrivée au Centre de sauvegarde de la faune sauvage
Le rapace, à son arrivée au Centre de sauvegarde de la faune sauvage - Charente Nature

En septembre dernier, ce jeune rapace de la famille des aigles, avait été trouvé en difficulté, après son élevage hors du nid. Hébergé au centre de sauvegarde de la faune sauvage de Charente Nature à Torsac, il présentait un gros problème de plumage, notamment sur le bout des plumes de vol et de couverture. Il ne pouvait pas voler ni se nourrir tout seul pour survivre dans la nature. 

Il a fallu attendre la repousse des plumes pour qu'il puisse partir en chasse : il se nourrit de serpents, de grosses couleuvres, de lézards et de campagnols. C'est un oiseau qui plane beaucoup ; il n'a pas besoin de faire de gros efforts en vol, comme certains faucons. Il utilise sa largeur d'ailes pour pouvoir planer et chasser

une espèce "patrimoniale"

Le circaète Jean-Le-Blanc, dont on ignore le nombre de couples en Charente, est connu depuis longtemps dans la région. Il a subi, comme beaucoup, la mauvaise image des rapaces. C'est un migrateur : dès septembre il part passer l'hiver en Afrique, et il revient en mars ou en avril. L'oiseau retrouve la liberté fin juillet, pour qu'il puisse avoir un temps d'adaptation dans la nature avant de migrer en Afrique.

Le rapace, il y a quelques jours, avec ses nouvelles plumes
Le rapace, il y a quelques jours, avec ses nouvelles plumes - Charente Nature
Choix de la station

À venir dansDanssecondess