Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements désormais en vigilance orange
Insolite

VIDÉOS - Les gendarmes de la Loire honorent leur pari de danser dans le Chaudron

C'était le grand jour ce mercredi pour les gendarmes de la Loire : ils ont réalisé leur chorégraphie au stade Geoffroy-Guichard, comme ils s'y sont engagés en décembre 2018, lors d'un pari.

500 enfants des clubs sportifs de la Loire ont dansé avec les gendarmes.
500 enfants des clubs sportifs de la Loire ont dansé avec les gendarmes. © Radio France - Yves Renaud

Saint-Étienne, France

Le pari lancé à Noël par les gendarmes de la Loire est devenu réalité ce mercredi : ils ont dansé sur la pelouse du stade Geoffroy-Guichard ! Ils s'y étaient engagés, après avoir twitté la vidéo de policiers américains participant à un flashmob, promettant de faire la même chose à Geoffroy Guichard s'ils obtenaient plus de 1.000 retweets.

Pour réaliser leur chorégraphie, ils ont été accompagnés par 500 enfants des clubs de sport de la Loire. Une répétition était prévue dans le Chaudron le matin, avant un pique-nique sur la pelouse. Et à partir de 14 heures, places à la chorégraphie, filmée par un drone du Sirpa. Ce flash-mob géant était mené au profit de l'association Gendarmes de Cœur. 

VIDÉO - La chorégraphie des gendarmes au stade Geoffroy Guichard

500 enfants des clubs de sport de la Loire participent au flash-mob

Les gendarmes ont dévoilé quelques images des répétitions de ce grand rendez-vous sur les réseaux sociaux ces derniers jours. On les voit répéter une chanson avec des enfants et des musiciens de la Garde républicaine, eux aussi embarqués dans ce pari fou. En revanche la bande-son de la vidéo a été masquée, car la gendarmerie de la Loire veut garder jusqu'au bout le secret de la musique choisie pour son flash-mob.

RETOUR SUR LES TEMPS FORTS DE LA JOURNÉE

14h43 : C'est le moment de faire la photo finale de l'opération. 

14h10 : Point d'orgue de la journée, un chèque de plus de 40.000 euros remis à l'association "Gendarmes de coeur", grâce à différents mécènes, en présence d'Evence Richard, le préfet de la Loire et du colonel Romain Pascal

14h00 : Chorégraphie bleu blanc rouge pour les gendarmes, épaulés par 500 jeunes danseurs venus des clubs de sport de toute la Loire

13h55 : Les danseurs rejoignent leur place dans le stade, la chorégraphie débute dans cinq minutes 

13h30 : A une demi-heure du tournage, grosse ambiance chez les jeunes danseurs 

13h20 : les musiciens de la garde républicaine se sont fait beaux pour le tournage ! Séance photo avec les enfants

12h20 : les répétitions sont terminées. Petite pause avant le tournage prévu à 14 heures. Le colonel Romain Pascal, patron des gendarmes de la Loire, remercie danseurs et partenaires de la journée 

11h35 : Déjà deux heures d'effort dans le chaudron... ça prend tournure !

11h10 : Les équipes du Sirpa (service d'informations et relations publiques des armées) au plus près des danseurs pour immortaliser la journée

10h45 : Les répétitions progressent au rythme de "We will rock you"

10h30 : les musiciens de la garde républicaine sont également de la partie

9h55 : Et on enchaîne avec "All you need is love" !

9h40 : Nouvelle chorégraphie pour les enfants et les gendarmes

9h20 : Les répétitions commencent... sur un air des Beatles ! 

9h10 : Journée de fête mais aussi de générosité : l'association ASSE Coeur vert remet un chèque à l'association "Gendarmes de coeur" et à "Traversée pour Maé", une association humanitaire créée par de policiers

8h50 : les premières notes de musique résonnent dans le stade Geoffroy-Guichard

8h25 : les enfants sont là aussi pour répéter la chorégraphie

8h00 : les gendarmes commencent à arriver au Chaudron