Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Haute-Savoie, le Christ-Roi des Houches inscrit aux monuments historiques

-
Par , France Bleu Pays de Savoie
Les Houches, France

Un faux air de Rio de Janeiro en Haute-Savoie. Le géant de béton armé en pleine montagne construit dans les années 30 obtient une forme de reconnaissance historique.

Le Christ-Roi des Houches
Le Christ-Roi des Houches © Maxppp - maxppp

Le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes vient d'inscrire au titre des monuments historiques le fameux Christ-Roi, le carillon et son bâtiment ainsi que des parcelles attenantes par l'arrêté n° 20-066. La statue pourrait être classée "monument historique" prochainement, estime le maire des Houches (Haute-Savoie). Classé, ça veut dire que l'Etat peut financer jusqu'à 50 % de sa rénovation : c'est le plus haut niveau de protection. Inscrit, c'est moins de financement, mais c'est déjà pas mal (jusqu'à 25 %). Officiellement donc, le Christ-Roi présente "un intérêt d'Histoire ou d'art suffisant pour en rendre désirable sa préservation." 

500 tonnes de béton

Sculptée par Georges Serraz, la statue pèse 500 tonnes de béton armé. On doit ce Christ-Roi monumental à la volonté de l'abbé des Houches, Claude-Marie Delassiat, grâce à une souscription populaire. Le curé de Haute-Savoie a dédié cette statue au Pape Pie XI, alpiniste amateur par ailleurs, qui dans ses jeunes années venait souvent se mesurer aux Alpes dans la région. 

Construit en 1933, inauguré le 19 août 1934 afin de célébrer la paix, le Christ-Roi domine la vallées des Houches. Erigé sur un éperon rocheux à 1300 m d'altitude, il voit les choses de haut. Pour Maurice Desaillon, le maire des Houches, "la vue y est magnifique sur ce promontoire" . 

La vue depuis la statue est magnifique
La vue depuis la statue est magnifique - Capture Google

Monumental et martial

Son gigantisme associé au béton a de quoi impressionner. "Il a un côté martial, austère, rude. Du béton et du granit. Il faut aimer. C'est vraiment monumental. Très massif. " reconnaît le maire mais "il fait partie du décor. On l'a toujours vu. Son inscription aux monuments historiques est une forme de reconnaissance. C'est typique d'une époque."  

Cette inscription le protège. Toute rénovation doit être validée par les Bâtiments de France, ainsi que tous les travaux dans son périmètre proche. Les constructions de maison à proximité doivent être autorisées. Avec ses 25 mètres de haut, elle serait la deuxième statue la plus haute de France après la Madone de Miribel dans l'Ain, (32,6 m de haut) sculptée par le même Georges Serraz. Des messes sont célébrées devant la statue, en plein air, une fois par semaine durant l'été. Grâce à son escalier intérieur, il se visite sur rendez-vous uniquement. 

  • Renseignement à la mairie des Houches : 04 50 54 40 04.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu