Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

EN IMAGES - Ce Poitevin fabrique des maquettes du Futuroscope plus vraies que nature

samedi 3 mars 2018 à 16:00 Par Magali Fichter, France Bleu Poitou

Nicolas Sydor, 33 ans, est un fan absolu du Futuroscope. C'est aussi un fameux bricoleur, qui, depuis trois ans, construit des miniatures des pavillons du parc avec les moyens du bord. Il les agrémente même d'effets spéciaux ! Consécration : ce samedi, il a pu présenter ses créations au Futuroscope.

Nicolas Sydor devant sa maquette de l'Extraordinaire Voyage
Nicolas Sydor devant sa maquette de l'Extraordinaire Voyage © Radio France - Magali Fichter

Chasseneuil-du-Poitou, France

Le Futuroscope, Nicolas Sydor, qui est originaire de Poitiers, est tombé dedans quand il était petit. Et très vite, il a voulu reproduire à la maison ce qu'il voyait en vrai : "Je devais avoir cinq ou six ans, je me souviens très bien, le lendemain de ma visite au parc, j'étais dans mon bac à sable à essayer de refaire le prisme en triangle, je mettais mon ballon dessus et j'avais mon Futuroscope à la maison !"

Des mois de travail pour chaque maquette

Depuis, sa technique s'est améliorée, jusqu'à ce que le Futuroscope repère son travail, via sa page Facebook, le monde miniature de Nico ! Pour ce logisticien de profession, les choses sérieuses ont vraiment commencé il y a trois ans, lorsque, pour ses trente ans, il a réalisé sa première maquette "réaliste" du Futuroscope. Depuis, il en a construit des dizaines : le Gyrotour, le Kinémax, ou encore le Tapis magique.

Le Kinémax par Nicolas Sydor - Radio France
Le Kinémax par Nicolas Sydor © Radio France - Magali Fichter

Dès qu'il a un moment de libre, il s'installe sur la table du salon, avec les moyens du bord : "Du papier Canson, de la pâte Fimo, des bouts de bois, du carton plume, des tubes en plexiglas, des allumettes... tout y passe !" Certaines de ses maquettes sont même animées, comme celle de l'Extraordinaire Voyage, sa préférée du moment, qui représente six mois de travail.

Heureusement pour lui, sa famille est derrière lui. Et notamment Mathilde, sa fille de bientôt trois ans : "elle a la fièvre des parcs d'attraction aussi, et du Futuroscope ! Elle connaît déjà les noms des pavillons." Une passion très bien vécue aussi par Morgane, son épouse, qui explique : "Je le comprends tout à fait parce que je suis aussi passionnée, par la couture, donc on se complète bien. Il ne prend pas trop de place, on a chacun notre pièce à la maison", rigole-t-elle. Vous l'aurez compris, c'est une famille d'artistes ! 

Le Solido, par Nicolas Sydor - Radio France
Le Solido, par Nicolas Sydor © Radio France - Magali Fichter

Nicolas a plein de projets pour la suite. Il fabrique aussi des maquettes pour un autre parc d'attraction, Nigloland, en Champagne-Ardenne, et travaille sur une maquette top secrète : une reproduction d'une future attraction du Futuroscope.