Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - En pleine canicule, les Mosellans se pressent dans les galeries à 12° de la mine de Neufchef

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

L'écomusée des mines de fer de Lorraine, à Neufchef dans la Vallée de la Fensch, voit les visiteurs affluer depuis le milieu de semaine. L'épisode caniculaire les pousse à chercher la fraîcheur dans les galeries de la mine, ouverte au public, qui restent à 12° toute l'année.

Le thermomètre, ici à 14°, descend jusqu'à 12° dans les galeries à 150 mètres sous la surface.
Le thermomètre, ici à 14°, descend jusqu'à 12° dans les galeries à 150 mètres sous la surface. © Radio France - Marc Bertrand

Dès l'approche de la mine, le souffle d'air froid vous saisit les chevilles dénudées, qu'on soit en robe ou en short. L'entrée des galeries de la mine de fer de Neufchef est l'attraction phare de l'Ecomusée des mines de Lorraine en ces temps caniculaires : "On est à 12 degrés à l'intérieur !", s'exclame Antoine Bach, le président de l'association des mineurs de fer de Lorraine : "Ces derniers jours on fait 50, 60 personnes par jour. Les gens recherchent cette fraîcheur, ils en ont bavé dans la voiture, ils savent qu'ici dans ces galeries à 150 mètres sous terre, il fait bon"

Dès les premiers pas dans les galeries, la température descend d'une bonne vingtaine de degrés.
Dès les premiers pas dans les galeries, la température descend d'une bonne vingtaine de degrés. © Radio France - M. B.

"On suffoque à la maison !"

Pour l'occasion, toute une famille mosellane - "On est 14 à la maison !" - est venue prendre le frais, du grand-père octogénaire à la petite dernier qui a seulement deux mois : "Réunion de famille, on suffoque à la maison. Aujourd'hui c'est mine, et puis piscine", rigole Virginie, la maman. "Chaque fois qu'on vient, on a envie de visiter et on n'a jamais pris le temps, là on s'est dit qu'à 35 degrés c'était peut-être une bonne idée", explique le papa. 

Les parois sont humides, et les galeries traversées par une petite brise glacée.
Les parois sont humides, et les galeries traversées par une petite brise glacée. © Radio France - M. B.

"Mieux vaut prévoir une petite laine"

Le président de l'association prévient : mieux vaut prévoir "une petite laine, et même une grosse laine". Parce que pour une visite guidée, il faut compter une heure, voire une heure et demi dans les galeries. "Et on n'est pas actif comme les mineurs ! Eux ils bossaient parfois en maillot de corps, ils ne reprenaient un blouson de cuir que pour la popotte, pour couper le vent. Parce qu'il y en a, du vent dans les galeries", explique René Becq, 79 ans, ancien mineur de fer et aujourd'hui guide pour l'Ecomusée.

La visite dure une heure et demi, avant le choc thermique avec la voiture restée au soleil sur le parking !
La visite dure une heure et demi, avant le choc thermique avec la voiture restée au soleil sur le parking ! © Radio France - M. B.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess