Insolite

[En images] la démolition de la gare de Rennes: la "croqueuse" attaque la façade

Par Brigitte Hug, France Bleu Armorique mardi 29 novembre 2016 à 17:44

La "croqueuse" attaque la gare par le haut
La "croqueuse" attaque la gare par le haut © Radio France - Brigitte Hug

Premiers coups de pelle, ce mardi, pour faire tomber ce qu'il reste de la gare de Rennes. Un engin, surnommé la "croqueuse" par les hommes du chantier, est entré en action.

La "croqueuse" est en fait une pelle dotée un bras articulé de 35 m de haut. Elle a commencé, ce mardi matin, à grignoter la façade nord de la gare de Rennes. Le bâtiment voyageurs a été vidé de tous ses éléments et il ne reste plus que la structure extérieure à démolir.

La "croqueuse" s'est fait un trou à travers la structure métallique - Radio France
La "croqueuse" s'est fait un trou à travers la structure métallique © Radio France - Brigitte Hug

La "croqueuse" possède un bras articulé de 35 mètres - Radio France
La "croqueuse" possède un bras articulé de 35 mètres © Radio France - Brigitte Hug

La "croqueuse" s'est attaquée à la partie supérieure de la verrière. Le but est de délester l'ouvrage. "C'est une démolition par petite touche pour éviter de tout faire tomber d'un seul coup", explique Pascal Croce, le directeur de projet pour SNCF Gares et Connexions. Il y a en effet des moyens plus expéditifs mais la gare continue de fonctionner. Le chantier se fait au dessus des voyageurs qui empruntent chaque jour les tunnels pour accéder aux quais. Il y aura ainsi quelques opérations de nuit, par sécurité, notamment sur les fondations en béton.

"Il faudra un mois pour détruire le bâtiment et un mois supplémentaire pour déblayer les gravats", précise Pascal Croce. La démolition sera terminée fin janvier. Ensuite, le paysage construit qui va surplomber la gare sera achevé le 15 mai...Il permettra d'enjamber les rails et de relier le nord et le sud de la ville. A cette date là, la station de métro sera fermée pour commencer à détruire le parvis nord

Partager sur :