Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Les sculptures de glace fondent trop vite à Saint-Pierre-de-Chartreuse

-
Par , France Bleu Isère

À cause du beau temps et des températures printanières, les sculptures de glace installées ce week-end à Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère) fondent trop vite. Elles ont déjà presque disparu ce lundi.

Deux jours après qu'elles ont été sculptées, les œuvres de glace de Saint-Pierre-de-Chartreuse ont déjà mauvaise mine
Deux jours après qu'elles ont été sculptées, les œuvres de glace de Saint-Pierre-de-Chartreuse ont déjà mauvaise mine © Radio France - Nicolas Joly

Le beau temps est généralement une bonne nouvelle. Sauf quand on fait de la sculpture sur glace. Installées ce week-end lors de la "biennale neige et glace" de Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère), les œuvres ont déjà bien fondu. La faute à des températures et un soleil de printemps qui les baigne de lumière. Quelques photos pour ne pas les oublier... 

Cette oeuvre représente en temps normal un dragon et non un intestin grêle
Cette oeuvre représente en temps normal un dragon et non un intestin grêle © Radio France - Nicolas Joly
La silhouette du lion se devine encore, mais il suffit de l'effleurer pour qu'elle parte en morceaux
La silhouette du lion se devine encore, mais il suffit de l'effleurer pour qu'elle parte en morceaux © Radio France - Nicolas Joly

"Habituellement elles tiennent environ deux semaines", explique Pascal Veuillet, sculpteur et président de l'association des Artistes de Chartreuse qui organise la biennale. "Cette année elles auront tenu _quelques jours_. Il suffit de toucher les sculptures du doigt pour qu'elles s'effondrent en aiguilles de glace."

Certaines sculptures sont exposées toute la journée au soleil
Certaines sculptures sont exposées toute la journée au soleil © Radio France - Nicolas Joly

Même si c'est un peu dommage de voir les sculptures disparaître aussi vite, cette situation est un bon moyen d'observer la façon dont le soleil s'attaque à la glace. Les passionnés de physique-chimie apprécieront. "Ça fait partie de la vie des œuvres. La sculpture sur glace _est forcément éphémère_. Cette année elle l'est un peu plus",philosophe Pascal Veuillet "c'est dommage pour le public qui n'a pas vu les sculptures dans leur plus bel état, mais c'est aussi intéressant de les voir évoluer comme ça".

Ce qui ne risque pas de bouger si vite, c'est le mur de neige peint par les enfants lors de la biennale, il est bien à l'abri du soleil
Ce qui ne risque pas de bouger si vite, c'est le mur de neige peint par les enfants lors de la biennale, il est bien à l'abri du soleil © Radio France - Nicolas Joly
Les pistes de ski, elles aussi, ont pâti du soleil assassin
Les pistes de ski, elles aussi, ont pâti du soleil assassin © Radio France - Nicolas Joly
Choix de la station

À venir dansDanssecondess