Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Un karaoké en voiture pour fêter la fête de la musique à Gourdon

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

Passer la fête de la musique en voiture tout en chantant, c'est le pari que s'est lancée l'association Them*Po studio, ce dimanche. L'évènement était organisé sur le parking de l'intermarché de Gourdon.

Un karaoké en voiture était organisé par l'association Them*Po studio ce dimanche sur le parking de l'Intermarché de Gourdon, en Saône-et-Loire.
Un karaoké en voiture était organisé par l'association Them*Po studio ce dimanche sur le parking de l'Intermarché de Gourdon, en Saône-et-Loire. - Them*Po studio

"C'est une sorte de drive-in karaoké " précise l'un des membre de l'association Them'Po à l'initiative de l'évènement qui se déroulait ce dimanche sur le parking de l'intermarché de Gourdon en Saône-et-Loire. Un moyen original de passer une bonne fête de la musique tout en étant en sécurité. Ce concept est une première en Bourgogne.

Dès 17 h, il fallait montrer patte blanche pour prendre place dans ce car'aoké. " Nous avons mis en place des mesures sanitaires. Lorsqu'une voiture arrive nous prenons les températures de tous les passagers avant de les inscrire sur une fiche ", explique Alain Oulard, un membre de l'association. 

Avant de rentrer sur le parking, les organisateurs prennent la température de chaque participant.
Avant de rentrer sur le parking, les organisateurs prennent la température de chaque participant. © Radio France - Virginie Vandeville

" Ensuite nous dirigeons les voitures sur une place, avec quelques mètres de distance entre chacune d'entre elles par mesure de sécurité lié au covid. " . Elles prennent ainsi place en face d'une petite scène.

Des distances de sécurité ont été mises en place à cause de la crise du coronavirus
Des distances de sécurité ont été mises en place à cause de la crise du coronavirus © Radio France - Virginie Vandeville

Place à la chanson

Pas question de laisser les participants se rendre seuls sur la petite scène de l’événement. " On doit choisir une chanson. Et nous indiquons notre choix sur Messenger, avec lequel on est en relation avec les organisateurs. Ensuite ils viennent nous chercher ", précise Christelle, un amatrice de karaoké de 21 ans. 

Et le premier à se lancer est Emmanuel. Il est venu dès ce matin , soit avec plus de 5 heures d'avance, en attendant de pouvoir chanter. " Ce karaoké est une sorte d'échauffement pour moi. J'espère pouvoir faire des scènes dans la région et en Saône-et-Loire. J'ai un peu révisé avant de me lancer ", assure le participant.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Si Emmanuel enchaîne les passages, les autres participants ont un peu de mal à se lancer. " Moi je viens juste écouter les gens chanter ", confie Françoise, professeur de chant. Emilie, elle aussi à un peu de mal à se lancer. Elle a décidé de faire une surprise à ses deux enfants, Jules et Martin, en venant passer la fête de la musique ici.

Emilie est venue avec son mari et ses deux fils, Jules et Martin ce dimanche à cette drôle de fête de la musique.
Emilie est venue avec son mari et ses deux fils, Jules et Martin ce dimanche à cette drôle de fête de la musique. © Radio France - Virginie Vandeville

Une fête de la musique pas comme les autres mais qui fait du bien. " Cela n'a pas été évident pendant quatre mois et demi avec la crise du coronavirus. Cela fait du bien de chanter, d'être là tous ensemble et participer à cet événement sympathique ", sourit Emilie. Cette première édition de car'aoké a réunit une dizaine de voitures. L'association avait tablé sur 25. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess