Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Lorraine, la Croix-Rouge de Villerupt privée provisoirement de locaux après plusieurs dérapages

A Villerupt, dans le Pays-Haut, l'antenne locale de la Croix-Rouge est provisoirement privée de ses locaux prêtés par la mairie. La municipalité a pris cette décision après une série d'incidents, et en attendant que des solutions soient trouvés.

A Villerupt, dans le Pays-Haut, la mairie a décidé de suspendre provisoirement la convention la liant à la Croix Rouge, après plusieurs incidents.
A Villerupt, dans le Pays-Haut, la mairie a décidé de suspendre provisoirement la convention la liant à la Croix Rouge, après plusieurs incidents. © Radio France - Cyrille Ardaud

"J'avais une convention à respecter, mais il y a des fois où je passais à côté. J'ai laissé un peu de lest à mes bénévoles et ils ont fait un peu n'importe quoi." Marc Ravagni, le président de la Croix-Rouge de Villerupt l'admet sans trop de mal, il a sa part de responsabilité dans l'improbable litige qui l'oppose à la municipalité. Dans cette commune du Pays-Haut, en Lorraine, l'association humanitaire occupe depuis de nombreuses années des locaux au sein d'une école. Mais suite à plusieurs dérapages récents, la mairie a décidé de suspendre provisoirement la convention liant l'association à la commune.

Nous on protège les enfants, c'est pour ça que cette suspension a été décidée - le maire de Villerupt

Des bénévoles fumant dans l'enceinte de l'école, des véhicules stationnés au mauvais endroit, une occupation des locaux en dehors des horaires autorisés... Le maire Pierrick Spizak a dressé une liste de ses griefs sur sa page Facebook, pour expliquer sa décision.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Suite à ces incidents, le ton est monté entre le président local de la Croix-Rouge et le directeur de l'école. Les sujets de désaccords s'accumulent et des insultes sont régulièrement échangées. Jusqu'au jour où ils en viennent aux mains : "Je suis handicapé à 80% et je suis tombé. Ma pompe a insuline s'est cassée, et ma prothèse de jambe aussi. J'ai porté plainte", explique Marc Ravagni, à la tête de l'antenne locale de l'association depuis une quarantaine d'années. 

Face à cette escalade de la violence, et une situation qui a dégénéré, Pierrick Spizak, le maire de Villerupt décide de suspendre provisoirement la convention qui lie la commune à l'association : "Nous on protège les enfants et c'est pour ça que cette suspension a été décidée. C'est le temps que les choses se tassent."

Une réunion fin avril pour mettre les choses au clair

Pierrick Spizak dénonce une fausse polémique, montée en épingle. Sa publication Facebook a selon lui pour objectif de rétablir la vérité : "C'était juste une mise au point pour que les choses soient bien redites et comprises par tout le monde. Certains ont voulu créer une polémique, ça a notamment été relayé par l'opposition municipale qui a voulu s'emparer de cette situation et me faire passer pour un anti-humaniste, puisque c'est la Croix-Rouge derrière."

Le conflit est en passe d'être résolu entre la Croix-Rouge et la commune. Une réunion est prévue fin avril entre le maire, le directeur local de l'association, et le président régional de la Croix-Rouge pour mettre sur pied une nouvelle convention. D'ici là, les bénéficiaires peuvent se rapprocher du Centre communal d'action sociale de Villerupt en cas de besoin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess