Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

En Mayenne, il court un semi-marathon par jour dans son jardin et lance une cagnotte pour les soignants

-
Par , France Bleu Mayenne

Thomas Chevet habite à Saint-Pierre-des-Nids dans le nord du département. Il s'est lancé un défi : courir 5 semi-marathons d'affilée dans son jardin afin de récolter des fonds pour le personnel soignant d'une maison de retraite.

Thomas Chevet à l'issue d'un semi-marathon dans son jardin à St-Pierre-des-Nids
Thomas Chevet à l'issue d'un semi-marathon dans son jardin à St-Pierre-des-Nids

Cela fait maintenant 4 jours qu'il court. Et il court dans son jardin, chez lui, à Saint-Pierre-des-Nids, une petite commune mayennaise. Depuis mercredi, Thomas Chevet fait un semi-marathon tous les jours. Il chausse une paire de baskets chaque matin et c'est parti pour 21 kilomètres de course à pied. 

En 4 jours, il a réalisé 1052 tours de son jardin explique-t-il sur sa page Facebook. De nombreux commentaires sont publiés pour l'encourager et le remercier pour son geste de solidarité. 

Et de 4 pour Thomas Chevet !!
Et de 4 pour Thomas Chevet !!

Ce dimanche matin, il mettra un terme à son incroyable défi, un 5ème et dernier semi-marathon. Tout ça pour la bonne cause. 

Thomas Chevet travaille dans une maison de retraite dans le département voisin de l'Orne. Parallèlement à son défi sportif, le Mayennais a lancé une cagnotte pour récolter des fonds afin de financer des équipements de protection pour le personnel soignant de l'Ehpad où il est salarié. Plus de 1.000 euros ont déjà été récoltés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu