Insolite

En passant par Grenoble ...avec leur cheval !

Par Véronique Pueyo, France Bleu Isère jeudi 12 octobre 2017 à 13:15

Dur retour à la civilisation pour Anaïs et Ludovic, qui ont dû traverser Grenoble pour rejoindre le Vercors !
Dur retour à la civilisation pour Anaïs et Ludovic, qui ont dû traverser Grenoble pour rejoindre le Vercors ! © Radio France - Véronique Pueyo

Anaïs et Ludovic ont pris un an de congé sans solde pour parcourir la France, à pied avec un cheval de bât, une superbe jument Irish Cob de 6 ans, baptisée Manouk. Hier, ils ont dû traverser Grenoble pour rejoindre le Vercors. Et ils ne sont pas passés inaperçus !

Drôle d'endroit pour une rencontre aussi inattendue que joyeuse ! Hier, les grenoblois qui vaquaient à leurs occupations n'en ont pas crû leurs yeux. Au milieu de la circulation, ils ont découvert un couple et son cheval, se frayant un chemin au milieu de toute cette agitation urbaine.

On avait envie de changer de vie - Anaïs et Ludovic, qui travaillent dans le domaine de l'écologie et de l'environnement, ont eu envie de changer de vie. Ils ont pris un congé sans solde : "On voulait se poser pour réfléchir à la vie, faire de belles rencontres, loin du stress des villes et vivre au rythme de la nature et de notre cheval, Manouk" explique Anaïs.

Anaïs et Manouk, hier, cours Berriat, à Grenoble - Radio France
Anaïs et Manouk, hier, cours Berriat, à Grenoble © Radio France - Véronique Pueyo

Traverser la France, avec un cheval de bât pour rencontrer des gens et profiter de la nature

Ils sont donc partis de chez eux, en Bourgogne, au printemps dernier et ont déjà traversé les Alpes. Ils se dirigent maintenant vers le sud. "On a été obligés de traverser Grenoble. Çà nous fait bizarre de retrouver la civilisation, le bruit, la pollution. Manouk a eu un peu peur des klaxons et du bruit, mais elle est courageuse. Elle s'en sort bien ! " dit Ludovic, dans un sourire.

Anaïs et Ludovic nous ont raconté leur périple, avec Manouk, leur jument de 6 ans

Manouk, c'est leur jument de 6 ans, un superbe Irish Cob, qui porte les bagages, la tente, la nourriture, quelques livres. Anaïs et ludovic ont chacun un petit sac à dos. Ils marchent à ses côtés, au rythme du pas du cheval. "On bivouaque tous les soirs, on cherche de beaux paysages pour profiter de la vue et de la nature. On a fait de très belles rencontre depuis que l'on est parti. C'est super !" explique les jeunes gens. Et les voilà repartis vers leur prochaine destination, le Vercors, après avoir répondu à quelques questions des passants, qui veulent caresser Manouk et la prendre en photo.

C'était la première fois que Manouk traversait une grande ville ! - Radio France
C'était la première fois que Manouk traversait une grande ville ! © Radio France - Véronique Pueyo

Alors, on les regarder s'éloigner et on se dit qu'on aimerait bien partir avec eux !