Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - En Sarthe, il y a un élevage d'alpagas !

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu
Saint-Symphorien, France

En Sarthe, il n'y a pas que des élevages de poulets et de cochons. Il y a aussi un élevage d'alpagas. Ce cousin du lama, venu lui aussi du Pérou semble se plaire sur la commune de Saint-Symphorien.

Aramis, un lama de six mois, né en Sarthe.
Aramis, un lama de six mois, né en Sarthe. - Camille André

Un élevage de neuf lamas s'est installé au printemps dernier sur la commune de Saint-Symphorien, près de Conlie. Géraldine Caplain a eu le coup de foudre pour ces animaux il y a quelques années " C'est l'animal qui m'a séduite, il est calme, j'adore son comportement, sa douceur... C'est très attachant", explique-t-elle. Pour le moment, Géraldine Caplain n'a que neuf alpagas, mais trois petits sont attendus cette année.

"Les lamas sont curieux mais peureux" selon l'éleveuse.
"Les lamas sont curieux mais peureux" selon l'éleveuse. - Camille André

L'Alpaga est plus petit que son cousin le lama. On ne peut pas monter sur son dos, ni l'atteler. En revanche, sa laine est très demandée. Elle est douce et hypoallergénique. En un an, un alpaga produit quatre kilos de laine. Géraldine Caplain envoie la laine en filature, et récupère ensuite les pelotes pour les vendre ou pour confectionner des tricots.

Au printemps, Geraldine Caplain compte ouvrir une ferme pédagogique afin de faire connaitre son élevage. En attendant, elle fait aussi pension équestre.

Pour la contacter: geraldinecaplain@gmail.com

Choix de la station

À venir dansDanssecondess