Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

ENQUÊTE - Un village du Sud-Vienne abrite le plus grand collectionneur d'objets nazis du monde

mardi 29 mai 2018 à 6:36 Par William Giraud, France Bleu Poitou et France Bleu

Kevin Wheatcroft, considéré comme le plus grand collectionneur d'objets nazis au monde, possède une quinzaine de maisons dans le village de Luchapt (Vienne). Un voisin extrêmement discret qui intrigue certains habitants. Une enquête réalisée en partenariat avec le magazine 7 à Poitiers.

A Luchapt, le mystérieux Anglais intrigue.
A Luchapt, le mystérieux Anglais intrigue. © Radio France - William Giraud

Luchapt, France

A Luchapt, commune de 300 habitants, dans le Sud-Vienne, un habitant sur trois est un ressortissant britannique. L'un d'eux n'est pas n'importe qui. Cet homme s'appelle Kevin Wheatcroft. Il est présenté par la presse britannique comme l'un des plus grands collectionneurs d'objets nazis du monde. Arrivé dans le village il y a une dizaine d'années, il possède aujourd'hui au moins 13 maisons, notamment dans le centre-bourg. 

Pas d'interview, discrétion absolue

Cet homme d'affaires proche de la soixantaine est l'une des plus grandes fortunes d'Angleterre. Au début, il a parlé d'un projet de musée, projet qui n'a jamais vu le jour. L'homme est discret, il a refusé de répondre à nos questions. Il ne vient que quelques semaines par an dans la Vienne. Le reste du temps, il partage ses journées entre l'Angleterre et ses autres pieds à terre en Europe.

"Il voulait acheter le terrain de foot" le maire de Luchapt

Autour de sa maison principale (une belle demeure avec un grand parc), il a presque racheté tous les biens. La rue lui appartient pratiquement. Il a même voulu acquérir le terrain de foot il y a quelques années. Mais le maire Bertrand Renard "a dit non". 

Une collection estimée à plus de 100 millions d'euros

Selon le Guardian, célèbre journal britannique, Kevin Wheatcroft est le plus grand collectionneur d'objets nazis au monde. Une collection privée estimée par certains à plus de 100 millions d'euros. Cela va du char d'assaut (il en aurait près de 90), à des bustes du Führer en passant par des exemplaires inédits de "Mein Kampf". L'homme se vante même de dormir dans un lit ayant appartenu à Hitler.

Une reconstitution du crash d'un Spitfire

Impossible de savoir si des objets nazis se trouvent aujourd'hui à Luchapt. Mais un ancien jardinier de Kevin Wheatcroft nous l'affirme : "Il y a quelques années, j'ai vu dans un hangar un tracteur à chenilles de l'armée allemande et une jeep Willys. On nous a aussi demandé de creuser une tranchée dans le parc pour reconstituer le crash d'un avion avec la carcasse d'un Spitfire (ndlr : le mythique avion de chasse de la Royal Air Force)".

La mairie a haussé le ton

Aujourd'hui, Kevin Wheatcroft vient moins dans la Vienne. Il aurait des problèmes de santé. Menacé par le maire d'une taxe pour logement vacant, il a fini par accepter que deux de ses maisons dans le village soient louées.

Que dit la loi ?

L’article R-645-1 du code Pénal n’interdit pas la vente d’objets ayant appartenu à des dignitaires du IIIe Reich, mais il en réglemente le port ou l’exhibition. Extraits : « Est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 5e classe le fait, sauf pour les besoins d’un film, d’un spectacle ou d’une exposition comportant une évocation historique, de porter ou d’exhiber en public un uniforme, un insigne ou un emblème rappelant les uniformes, les insignes ou les emblèmes qui ont été portés ou exhibés soit par les membres d’une organisation déclarée criminelle. »