Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Et si vous trinquiez avec de la bière aux rillettes ?

-
Par , France Bleu Maine

Les Sarthois redoublent d'idées pour prouver leur amour à la préparation charcutière. Après l'eau de vie, la glace, place à la bière à la rillette. En rupture de stock à cause de son succès, elle sera de retour d'ici quelques semaines.

Jérome Barreau, brasseur, et Dominique Bourgneuf, restaurateur, allient idée et compétences pour leur boisson qui porte bien son nom, "Copains comme cochons".
Jérome Barreau, brasseur, et Dominique Bourgneuf, restaurateur, allient idée et compétences pour leur boisson qui porte bien son nom, "Copains comme cochons". © Radio France - Victoria Koussa

Si je vous dit "apéro", chez nous, en Sarthe... Vous répondez sûrement, du tac-au-tac, "rillettes" ? Et si vous en buviez, au lieu de la tartiner sur un bout de pain ? Laissez-nous vous faire découvrir un 2-en-1 improbable, après l'eau de vie, la glace... la bière aux rillettes fabriquée depuis le début de l'année par Jérôme Barreau, brasseur à Ecommoy, au sud du Mans. Une création que tout le monde s'arrache.

Victime de son succès

"Le goût reste assez subtil, ce qui ressort, c'est la note fumée", décrit celui qui n'aurait jamais pensé que l'idée aurait autant de succès. "Le jour où j'ai étiqueté la palette des 1.700 et quelques bouteilles, je me suis un petit peu inquiété, en me demandant ce que j'allais faire de tout ça". Au final, la première cuvée s'est écoulée en quelques semaines, et le jeune passionné en fait fermenter des litres pour assouvir la soif de ses clients. 

"C'est cinquante/cinquante... Certains adorent, d'autres détestent", avoue le jeune sarthois. Tous, en tout cas, veulent tester, par curiosité. Les nouvelles bouteilles doivent arriver d'ici fin octobre, comptez 4 euros l'unité.

"On en vend plein au restaurant"

À l'origine de l'idée, Dominique Bourgneuf, restaurateur à "La petite auberge" de Malicorne, qui anime chaque année la Semaine du goût. C'est à ce moment-là qu'il eut l'idée de créer une boisson houblonnée aux douces saveurs charcutières... "On en vend beaucoup au restaurant, et puis je fais également les marchés, où je propose des plats à emporter avec ces bières, certains pensent déjà à Noël, à les offrir à quelqu'un de la famille", s'enthousiasme-t-il. 

ECOUTEZ - Le reportage de la rédaction.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess