Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Ille-et-Vilaine : des braconniers ont-ils volé du poisson à l'étang de Trégu ?

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Des individus ont ouvert les vannes de l'étang de Trégu, près de la commune de Plélan-le-Grand (Ille-et-Vilaine) la semaine dernière. Les pêcheurs voient dans cet acte de vandalisme l'oeuvre de braconniers venus pour voler les poissons qui se trouvent dans l'étang.

À l'étang de Trégu, les pêcheurs habitués des lieux sont affectés par la baisse du niveau de l'eau.
À l'étang de Trégu, les pêcheurs habitués des lieux sont affectés par la baisse du niveau de l'eau. © Radio France - Flore Catala

Plélan-le-Grand, France

Les promeneurs et les pêcheurs qui fréquentent régulièrement l'étang de Trégu, près de la commune de Plélan-le-Grand (Ille-et-Vilaine), ont été surpris il y a quelques jours quand ils ont constaté que le niveau de l'eau était bien plus bas que d'habitude. Certains ont pensé à la sécheresse, d'autres à de potentiels travaux sur le site. En réalité, l'étang s'est en partie vidé suite à l'ouverture des vannes par des individus manifestement malintentionnés.

Le niveau de l'eau dans l'étang a sensiblement baissé, laissant à nu de larges bandes de vase. - Radio France
Le niveau de l'eau dans l'étang a sensiblement baissé, laissant à nu de larges bandes de vase. © Radio France - Flore Catala

Rapidement alerté, Jean Aubain, le président de la Gaule Bréalaise, l'association de pêcheurs en charge du point d'eau, s'est rendu sur place lundi pour constater les dégâts. Les cadenas des plaques qui protégeaient l'accès aux vannes ont été sectionnés à deux reprises, le jeudi 1er août, puis le vendredi 2 août. La vanne principale a ensuite été ouverte, laissant l'eau se déverser. 

L'étang probablement vidé pour mieux voler les poissons

Pour Jean Aubain, il y a peu de doutes : ces effractions ont très probablement été commises pour pouvoir voler les poissons de l'étang. "Je ne crois pas que les vannes ont été ouvertes juste pour s'amuser. C'est plutôt un acte de braconnage. L'étang est très riche en poissons et il est convoité. Les carpes que nous avons ici peuvent parfois se vendre très chères sur le marché noir." Les voleurs auraient ainsi placé un filet, en pleine nuit, au milieu de l'étang, ouvert les vannes, et récupéré facilement de nombreux poissons.

"C'est un acte de braconnage" - Jean Aubain, président de l'association de pêcheurs la Gaule Bréalaise.

Le niveau de l'eau a baissé de plusieurs mètres, affectant ainsi l'écosystème de l'étang, comme l'explique Joël, un pêcheur habitué des lieux : "Tout est mort sur les bords, les poissons ne peuvent plus se cacher, et ça va mettre entre trois et cinq ans pour revenir à la normale !".

En temps normal, l'eau arrive jusque sous le ponton, et recouvre les pierres du bord de l'étang. - Radio France
En temps normal, l'eau arrive jusque sous le ponton, et recouvre les pierres du bord de l'étang. © Radio France - Flore Catala

Des mesures prises pour éviter de nouvelles effractions

La mairie a pris soin de bloquer l'accès aux vannes par une grande dalle de béton. Jean Aubain, accompagné d'un élu de la commune de Plélan-le-Grand, sont allés porter plainte auprès de la gendarmerie. Pour éviter la récidive, celle-ci a promis de renforcer les tours de garde aux abords de l'étang.

Une dalle de béton a été installée au-dessus des vannes pour empêcher toute effraction. - Radio France
Une dalle de béton a été installée au-dessus des vannes pour empêcher toute effraction. © Radio France - Flore Catala