Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Evann, 9 ans, a coupé ses cheveux pour aider un enfant malade du cancer

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Evann a coupé ses cheveux, trois ans après sa décision de les laisser pousser, pour aider un enfant soignant un cancer. Résultat : 43 centimètres récoltés pour confectionner une perruque.

Evann est fier de pouvoir aider un enfant malade du cancer
Evann est fier de pouvoir aider un enfant malade du cancer - DR

Quelques jours après que sa maman a -enfin- trouvé, après avoir longtemps cherché, une association qui confectionne gratuitement des perruques pour personnes atteintes d'un cancer, Evann a coupé sa tignasse blonde. Ce Varois de 9 ans, installé avec sa famille à Sanary-sur-Mer, se laissait pousser les cheveux depuis trois ans. Sa façon à lui, son acte solidaire, pour aider un enfant malade d'un cancer, et dont les cheveux tombent en raison de la chimiothérapie.

43 cm récoltés et envoyés à Lyon

Quelques jours après le reportage que France Bleu Provence lui a consacré, Evann est passé chez le coiffeur. Résultat : 43 centimètres de cheveux récoltés. Un joli "butin" envoyé par sa maman sous pli recommandé vers Lyon, au lycée des métiers des arts de la coiffure.

Dans les prochaines semaines, un enfant recevra donc gratuitement la perruque confectionnée en partie grâce aux cheveux du jeune Varois. Evann a prévu de se rendre avec sa famille dans ce lycée lyonnais pour échanger avec les personnes qui auront confectionné la perruque. Et qui sait, peut-être pourra-t-il, un jour, rencontrer l'enfant qu'il a aidé ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu