Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Evasion de cerfs dans le Doubs : sans doute un geste de malveillance

lundi 24 septembre 2018 à 9:27 - Mis à jour le lundi 24 septembre 2018 à 13:00 Par Marion Streicher, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon et France Bleu

Une centaine de cerfs ont quitté leur réserve de Vernierfontaine dans le Doubs dimanche soir, suite à un acte de malveillance : la clôture de leur enclos a été découpée. Les automobilistes qui circulent sur le secteur sont appelés à être vigilants.

Une centaine de cerfs se sont évadés de leur enclos de Vernierfontaine
Une centaine de cerfs se sont évadés de leur enclos de Vernierfontaine © Maxppp - Andrew mac caren

Doubs, France

Une centaine de cerfs se sont échappés ce dimanche de leur élevage de Vernierfontaine dans le Doubs, la clôture de leur enclos ayant été découpée. L'élevage se situe à moins d'un kilomètre de la route nationale. Les animaux sont donc susceptibles de se retrouver sur les routes sur ce secteur Vernierfontaine, Guyans-Durnes, le rond-point d'Etalans. 

La préfecture du Doubs appelle les automobilistes à la plus grande prudence, notamment sur la RN 57 entre le carrefour de Vernierfontaine et le carrefour de l'Alliance et sur la départementale entre Guyans-Durnes et Fallerans.

Un acte de vandalisme

Selon le maire de Vernierfontaine, Jean-Louis Truche , l'acte de malveillance ne fait aucun doute:  "Le grillage a été coupé bien proprement entre deux poteaux, c'est du vandalisme". Il précise que, depuis une dizaine d'années que cet élevage est installé à l'extérieur du village, il n'y a jamais eu de problème. Les animaux appartiennent à un propriétaire belfortain, et sont destinés à la boucherie. 

Pour le premier magistrat, les cerfs vont être difficile à rattraper: "ils redeviennent sauvage très vite, ils se déplacent beaucoup, quand ils voient du monde, ils s'affolent." Sauf si les animaux reviennent d'eux même dans leur enclos, il faudra se résoudre à les abattre. Une décision qui relève de la préfecture. 

"Ca va être très dur de les rattraper": Jean Louis Truche, maire de Vernierfontaine