Insolite

Evron : un maçon redonne vie à la maison du garde-barrière et la loue

Par Germain Treille, France Bleu Mayenne dimanche 11 décembre 2016 à 5:22

La maison du garde-barrière, à Evron, est fermée depuis plus de 30 ans
La maison du garde-barrière, à Evron, est fermée depuis plus de 30 ans © Radio France

Un jeune artisan des Coëvrons est le nouveau propriétaire de ce bâtiment classé qu'il promet de réhabiliter très vite.

Il est tombé sous le charme dès qu'il a vu cette maison, a aussitôt imaginé ce qu'il pouvait en faire pour la rénover, la réaménager. La municipalité d'Evron ne pouvant pas la démolir, elle a donc été mise en vente. Et David Dufrêne, un maçon mayennais, l'a achetée pour 5.000 euros. Acheter un tel bâtiment, décrépi, dont l'état général laisse à désirer c'est un sacré pari : "les gens me prennent pour un fou ! Ils pensent que j'ai fait un achat impulsif. Mais j'y ai bien réfléchi. Restaurer cette maison c'est très intéressant" explique ce passionné de vieilles pierres, de patrimoine.

Et la maison du garde-barrière deviendra une habitation de 60 m2

David Dufrêne va entièrement réhabiliter cette maison qui n'est plus habitée depuis le début des années 80. Le jeune homme va tout faire pour la rendre la plus agréable et la plus confortable possible. Au printemps prochain, une fois le chantier terminé, il la louera : un logement de 60 m2. Seul hic : la vieille bâtisse se trouve à côté d'une voie ferrée très fréquentée (ligne Le Mans-Rennes) où passent des trains régionaux et des TGV. Mais ça ne l'inquiète pas : "On fera tout pour qu'on n'entende pas trop le bruit des trains. Et puis, bientôt, il y aura moins de rames sur cette ligne grâce à la construction de la LGV de l'Ouest. Je pense que ce sera supportable" se rassure-t-il. Le patrimoine mayennais, cet artisan des Coëvrons aime en prendre soin. Il a aussi acheté une maison classée dans le centre-ville de Mayenne et il vient d'achever la restauration d'une cabane de cantonnier qui était laissée à l'abandon.