Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Il invente une micro-brasserie ambulante pour vous permettre de fabriquer votre bière vous-même

mercredi 6 mars 2019 à 3:17 Par Cécile Bidault, France Bleu Nord et France Bleu

On connait les micro-brasseries, les beer-trucks... Mais une micro-brasserie ambulante, on n'avait encore jamais vu sur France Bleu Nord ! Alors on a testé le concept : "Bière qui roule" est né à Marcq-en Barœul. Nicolas Lalau vous propose de brasser à bord de sa roulotte.

Nicolas Lalau a eu l'idée de cette micro-brasserie "Bière qui roule"
Nicolas Lalau a eu l'idée de cette micro-brasserie "Bière qui roule" © Radio France - Cécile Bidault

Marcq-en-Barœul, France

Bière qui roule : comme le jeu de mots l'indique, c'est une roulotte, une caravane que Nicolas Lalau a récupérée et retapée, transformée en micro-brasserie. Cela fait cinq ans que ce photographe de 35 ans s'intéresse au brassage de la bière. Il a commencé avec les kits qui permettent de fabriquer sa bière chez soi. Il a ensuite investi dans des cuves, fabriqué des machines pour brasser. Et aujourd'hui, ces machines, il les a installées dans sa roulotte stylisée.

Vous pouvez faire venir Bière qui roule chez vous, dans votre jardin pour un anniversaire, une fête entre amis ou entre collègues... L'idée, c'est d'être en groupe pour partager ce moment convivial : brasser sa propre bière.

Brune ou blonde ?

Au préalable, lors d'un premier rendez-vous, vous choisissez le type de bière que vous voulez, blonde, brune, très amère ou houblonnée, et Nicolas arrive avec son équipement et son malt, à bord de sa caravane.

Nous avons testé : en route pour une bière brune, avec 30 kilos de malt et 100 litres d'eau. La première étape, c'est l'infusion : dans une eau préalablement chauffée, on verse les différents malts broyés, et après, "c'est de la cuisine !", explique Nicolas Lalau.

Il faut remuer, sans faire de grumeau, à l'aide d'une grande spatule en bois, un fourquet qu'il a fabriqué lui-même. C'est physique, et on comprend tout de suite l'intérêt d'être en groupe pour se relayer !

Une intervention de quatre heures

Il faut environ quatre heures pour réaliser un brassin. Nicolas surveille régulièrement la température de l'eau, la teneur en sucre, qui donnera l'alcool après fermentation. Il est là pour vous guider, pour expliquer la fabrication de la bière, mais c'est vous qui êtes le brasseur, vous mettez le houblon, les levures, vous faites le filtrage.

A la fin de l'intervention, il faut faire preuve de patience, puisque Nicolas Lalau repart avec le breuvage. La fermentation, la garde, tout cela se passe dans son atelier. Vous récupérez 50 litres de bière au bout de cinq à six semaines, dans des petites ou des grandes bouteilles, avec une étiquette personnalisée. Coût de la prestation, 880 euros.

ECOUTEZ : la belle histoire de Bière qui roule

En savoir plus : le site de Bière qui roule