Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Foot : Avant OM - Stade de Reims, rencontre avec Dominique, le plus marseillais des Ardennais

vendredi 30 novembre 2018 à 10:08 Par Alexandre Blanc, France Bleu Champagne-Ardenne

Ce dimanche 2 décembre à 17h, un Ardennais aura les yeux tournés vers le Stade Vélodrome pour le match entre le Stade de Reims et l'Olympique de Marseille. Du capot de voiture au tatouage sur le poignet, Dominique Barthaux est sans doute le plus marseillais des Ardennais.

Dominique, supporter ardennais de l'Olympique de Marseille
Dominique, supporter ardennais de l'Olympique de Marseille © Radio France - Alexandre Blanc

Nouzonville, France

Il s'appelle Dominique Barthaux, il a 52 ans, il habite Nouzonville et il est sans doute le plus marseillais des Ardennais. Avant le match OM - Stade de Reims ce dimanche 2 décembre à 17h, plongée dans la passion et la collection de ce fervent supporter du club phocéen. 

Dominique affiche les couleurs de son club de coeur dès la porte d'entrée - Radio France
Dominique affiche les couleurs de son club de coeur dès la porte d'entrée © Radio France - Alexandre Blanc

Ses débuts de supporter

Né dans les Ardennes, Dominique a supporté le CS Sedan-Ardennes jusqu'à ses 10 ou 11 ans. Puis il s'est intéressé à Saint-Etienne, et enfin Marseille à l'âge de 15 ans. Une passion qui ne l'a jamais quittée. 

Son surnom

"Le Marseillais", bien évidemment. Même les policiers le surnomment ainsi.  C'est même inscrit sur la porte de son appartement : "Ici habite un supporter de Marseille".

Dominique a 300 objets aux couleurs de l'Olympique de Marseille - Radio France
Dominique a 300 objets aux couleurs de l'Olympique de Marseille © Radio France - Alexandre Blanc

Sa collection

Un tatouage au poignet avec la Coupe d'Europe, le logo de l'OM et l'inscription "Fier d'être marseillais", un immense logo sur le capot de sa voiture, des peluches sur la plage arrière. Et dans son appartement, une vitrine toute entière d'objets à l'effigie de l'OM, des cendriers, des mugs, des écharpes, des drapeaux, des verres à goutte, des pantoufles, une montre, une horloge, des livres... Près de 300 objets, estime Dominique. Même les encadrures de porte sont peintes en bleu et blanc. 

Même la voiture de Dominique est siglée "OM" - Radio France
Même la voiture de Dominique est siglée "OM" © Radio France - Alexandre Blanc

Ses souvenirs de supporter

Dominique est allé voir une dizaine de matchs à Nantes, à Lyon, à Auxerre, etc. Trois ou quatre au Stade Vélodrome. Il a serré la main à Basile Boli, à Florian Thauvin. Et puis il a assisté aux rencontres entre l'Olympique de Marseille et les clubs ardennais qui ont croisé la route du Champion d'Europe entre 1994 et 2007 : Sedan et l'Olympique Charleville-Mézières. Même dans ses Ardennes natales, c'est en tribune marseillaise qu'il s'est assis. 

Une fois, Sedan avait gagné. J'avais les boules"

L'OM tatoué sur la main - Radio France
L'OM tatoué sur la main © Radio France - Alexandre Blanc

Son plus beau souvenir

Le 26 mai 1993, bien sûr. Le soir de la victoire en finale de la Ligue des Champions

J'avais installé la télé dans le jardin. On a fait un grand barbecue. C'était la fête pendant trois jours"  

Son pire souvenir

C'était il y a 25 ans, environ. Peut-être contre Saint-Etienne

J'avais installé la télé dans la cour. On faisait un barbecue. On gagnait 2-0. Et puis, on a perdu 3-2. J'ai explosé la télé. Ma femme a gueulé. Tant pis, hein"

La plage arrière est sanctifiée "Olympique de Marseille" - Radio France
La plage arrière est sanctifiée "Olympique de Marseille" © Radio France - Alexandre Blanc

Son pronostic pour le match contre le Stade de Reims

2-0 pour Marseille, doublé de Thauvin. 

Je suis désolé pour Reims mais vous allez pleurer"

Et le PSG dans tout ça ? 

Mon fils me paye des objets de Marseille alors qu'il est parisien. Moi je lui achète des objets du PSG, mais je ne les touche pas, c'est ma fille qui lui donne"