Insolite

Foot - Ligue 1 : quand les Caennais se transforment, avec humour, en supporters des Girondins de Bordeaux

Par Yves Maugue, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Gironde jeudi 18 mai 2017 à 18:24

Quand les caennais prennent même les couleurs des Girondins !
Quand les caennais prennent même les couleurs des Girondins ! - © Twitter

L'avenir du Stade Malherbe de Caen se jouera samedi soir au Parc des Princes pour la dernière journée de Ligue 1. Mais les supporters normands comptent au moins autant sur un résultat de Bordeaux à Lorient pour décrocher le maintien. Et s'en amusent sur le web.

Les Girondins de Bordeaux auront encore plus de supporters que d'habitude demain soir pour leur match à Lorient. Car le Stade Malherbe de Caen, qui joue son maintien au PSG, a peu de chances de se sauver tout seul. Le club normand et ses supporters comptent surtout sur Bordeaux pour battre Lorient, qui lutte aussi pour ne pas descendre. Du coup, sur les réseaux sociaux, certains supporters caennais se sont transformés en inconditionnels des Girondins.

Les canelés, le vin, la dune du Pyla... et le petit pull sur les épaules

Comme souvent en Normandie, l'exemple a été donné par le compte décalé "We are Malherbe" qui a très vite dégaîné. "We are Malherbe" ou plutôt "We are Girondins" depuis quelque jours. Des Maradona de la blague qui se décrivent comme "une bande de supporters cinglés soutenant les Girondins jusqu'au 20 mai 23h00", soit à la fin du match Lorient-Bordeaux. "En terme de probabilité, il y a plus de chance que Bordeaux l'emporte à Lorient, que Caen au Parc des Princes", commente Sébastien, membre de We Are Malherbe. Sans vergogne, et sans rancune les Normands. "C'est vrai qu'ils nous ont fait descendre en 2009, mais là objectivement, nos espoirs sont entre leurs mains", ironise Sébastien.

Sébastien, membre des We Are Malherbe : "C'est avant tout pour la blague"

Une sorte d'union sacrée entre Normandie et Aquitaine que les caennais affirment en clamant leur amour pour tous les symboles de la capitale girondine : les canelés, le vin, la dune du Pyla, le Bassin d'Arcachon, le tout avec le petit pull sur les épaules. Ils vont même jusqu'à soutenir la candidature du maire de Bordeaux, à l'élection présidentielle dans 5 ans avec le hashtag #AlainJuppé2022. Certains affichent même le portrait d'un ancien caennais devenu bordelais : Yoann Gouffran. Du côté des Girondins de Bordeaux, on regarde ce buzz avec amusement. Contacté, le club ne souhaite pas réagir plus que ça. Par respect pour son futur adversaire qui joue lui aussi sa survie dans l'élite ce week-end. Des supporters qui n'hésitent pas non plus à s'attaquer à un chanteur bordelais : Pascal Obispo. Une manière de dire à leur club de cœur : même si tu compliques tout, on ne veut pas te voir mourir demain.

La réponse des Girondins de Bordeaux :