Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Football : privés de terrain avec le couvre-feu, des joueurs de Belfort Sud s'entraînent... devant la mairie

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu

Un décret national empêche le club amateur de Belfort Sud de s'entraîner après 18h, malgré le 6e tour de Coupe de France qui arrive. Pour protester, les joueurs sont allés s'entraîner ce mercredi sous la neige... devant la mairie.

Pour protester, les joueurs sont allés s'entraîner ce mercredi sous la neige... devant la mairie.
Pour protester, les joueurs sont allés s'entraîner ce mercredi sous la neige... devant la mairie. - Belfort Sud

Scène assez insolite ce mercredi après-midi sur le parvis de l'hôtel de ville à Belfort. Mécontents de ne pas pouvoir s'entraîner au stade des Trois Chênes, leur terrain habituel, une dizaine de joueurs de Belfort Sud se sont invités sur la place d'Armes, devant la mairie, pour leur préparation physique avant le 6e tour de la Coupe de France, dimanche, contre Jura Sud.

C'est une mobilisation symbolique, car aujourd'hui on se retrouve sans stade

Contrairement à l'ASM Belfort, club professionnel de National 2, qui bénéficie d'une dérogation permettant aux joueurs de s'entraîner après 18h, les clubs amateurs, comme Belfort Sud, sont sous le coup d'un décret national interdisant les entraînements au-delà du couvre-feu de 18h... même s'ils ont un match de Coupe de France à préparer.

"On réclame exactement la même chose que les autres : être traités de façon équitable et avoir accès à tous les équipements belfortains, car nous sommes Belfortains", s'agace Zakaria El Ouardi, trésorier du club. "Pendant cinq ans, on a été un club en totale autonomie, ça s'est toujours très bien passé, et là on est obligés de se faire prêter un terrain par Héricourt, les jeunes vivent ça comme une injustice".

"Les jeunes du club vivent ça vraiment comme une injustice"

Entraînement... inhabituel, près de l'hôtel de ville.
Entraînement... inhabituel, près de l'hôtel de ville. - Belfort Sud

C'est la règle nationale qui est comme ça, la ville n'y est pour rien

Pierre-Jérôme Collard, l'adjoint aux sports à la ville de Belfort, reconnaît que ce décret "crée une vraie différence d'égalité de traitement" entre les clubs. "Les petits poucets amateurs qui préparent la Coupe de France ne peuvent pas s'entraîner, par rapport à un club professionnel qui, lui, a accès aux installations, aux horaires qui lui conviennent, y compris après 18h". Mais il assure que la ville n'y est pour rien et qu'il ne faut y voir "aucun acharnement".

"C'est injuste mais la ville de Belfort n'y est pour rien"

M. Collard précise que cette semaine, le club avait demandé des créneaux pour s'entraîner "mercredi, jeudi et samedi", et que seul le mercredi avait été accepté, les deux autres créneaux étant déjà occupés. Mais les joueurs ont préféré aller manifester leur mécontentement devant la mairie.

La ville et le club sont en conflit ouvert depuis plusieurs mois au sujet du versement de la subvention municipale. A l'automne dernier, le maire Damien Meslot avait décidé de geler le solde de la subvention après les incidents du 25 octobre : un match de district opposant l’équipe C de Belfort Sud à Sermamagny avait été interrompu suite à des bagarres et un envahissement du terrain. Visiblement la partie n'est pas terminée... 

Les joueurs ont manifesté leur mécontentement devant la mairie
Les joueurs ont manifesté leur mécontentement devant la mairie - Belfort Sud
Choix de la station

À venir dansDanssecondess