Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

EN IMAGES - Franky Zapata a réussi la traversée de la Manche sur son flyboard

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Nord, France Bleu Provence

La deuxième a été la bonne ! Dix jours après sa première tentative, Franky Zapata a réussi ce dimanche sa traversée de la Manche sur son flyboard. Soit 35 kilomètres entre Sangatte et Saint-Margareth's Bay, en Angleterre.

Franky Zapata sur son flyboard le 4 août 2019.
Franky Zapata sur son flyboard le 4 août 2019. © AFP - DENIS CHARLET

Sangatte, France

Franky Zapata a réussi son pari ! 110 ans après Louis Blériot, l'homme volant a traversé la Manche sur son flyboard, sa planche volante, ce dimanche. Parti de la plage de Sangatte à 8h16 précisément, il a rejoint Saint-Margareth's Bay, près de Douvres en Angleterre. La traversée de 35 kilomètres aura duré un peu plus de 20 minutes, à environ 20 mètres au-dessus de l'eau. 

"C'est extraordinaire ! J'ai beaucoup de chance d'avoir pu faire ça !" - Franky Zapata

A son arrivée en Angleterre, Franky Zapata était très ému : "Honnêtement, ce qui compte, ce n'est pas l'exploit historique, c'est le défi qu'on a réalisé avec mon équipe. Ça a été tellement dur." Il a rappelé avoir travaillé "15 à 16 heures par jour ces huit derniers jours" pour réaliser cette performance, "mais on l'a fait et se sentir soutenu, ça te donne des ailes". 

"Ça brûlait les jambes !"

Il y a dix jours, sa première tentative avait échoué. Le 25 juillet dernier, Franky Zapata était tombé à l'eau, au moment de se fournir en carburant. Cette fois, il a pu se ravitailler sur un bateau plus grand, et côté français. Il s'est "posé facilement sur le bateau, il a changé son sac à dos et est reparti", a expliqué son épouse Krystel.

"Tout s'est bien passé ! Je voyais l'Angleterre qui se rapprochait et j'ai essayé de prendre du plaisir pour ne pas penser à la douleur. Ça brûlait dans les jambes !" - Franky Zapata

Sa machine, dotée de cinq mini-turboréacteurs, lui permet de voler jusqu'à 190 km/h, avec une autonomie d'une dizaine de minutes. Mais durant la traversée, sa vitesse était de "160/170 km/h quasiment tout le long".

L'homme volant s'est dit "fatigué'", mais il a d'autres défis en tête : terminer la fabrication d'une "voiture volante" ou encore être "le premier à surfer la poudreuse dans les nuages" !

De nombreux curieux sont venus voir le décollage de Franky Zapata à Sangatte. - Radio France
De nombreux curieux sont venus voir le décollage de Franky Zapata à Sangatte. © Radio France - Florent Vautier

Originaire de Marseille, Franky Zapata, 40 ans, s'était fait connaître lors du défilé du 14 Juillet à Paris. Depuis plusieurs mois, son entreprise bénéficie d'une subvention de 1,3 million d'euros du ministère des Armées, pour développer une nouvelle turbine en impression 3D.

Choix de la station

France Bleu