Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Funéraire : une Bretonne lance son entreprise d'entretien de sépultures

lundi 29 octobre 2018 à 20:36 Par Fanny Bouvard, France Bleu Armorique

Après dix ans de travail dans les pompes funèbres, Angélique Chollet a décidé de monter sa propre entreprise : "Mémoire Funéraire". Elle parcourt des dizaines de kilomètres autour de Langrolay-sur-Rance pour nettoyer des sépultures. Un métier inédit dans la région.

Angélique Chollet en train de nettoyer une tombe de Saint-Briac-sur-Mer.
Angélique Chollet en train de nettoyer une tombe de Saint-Briac-sur-Mer. © Radio France - Fanny Bouvard

Langrolay-sur-Rance, France

Angélique arrive pimpante et surtout heureuse de commencer sa journée dans le cimetière de Saint-Briac-sur-Mer. "Ça ne m'a jamais fait peur, sourit-elle. Je me sens même bien dans les cimetières." Dès 21 ans, elle a commencé sa carrière dans les pompes funèbres, mais dix ans plus tard elle a décidé de monter sa propre entreprise d'entretien de sépultures. Cette jeune maman de Langrolay-sur-Rance a lancé "Mémoire Funéraire" l'été dernier, "et ça marche assez bien pour l'instant". 

Le cimetière de Saint-Briac-sur-Mer. - Radio France
Le cimetière de Saint-Briac-sur-Mer. © Radio France - Fanny Bouvard

Des proches trop âgés ou trop éloignés géographiquement

Le principe est simple. Elle nettoie pour des particuliers les tombes de leurs proches décédés. "Certains sont maintenant trop âgés pour le faire, explique-t-elle. Mais d'autres sont loin et ne viennent que rarement ici. Alors il y a beaucoup à faire." Elle astique le marbre d'une tombe avec du savon noir et brosse un à un les objets funéraires déposés par la famille. 

"Regardez, celle d'à côté est moins bien entretenue. J'ai compté que sur la zone où j'interviens (60 kilomètres à la ronde autour de Langrolay-sur-Rance) il y a 130 cimetières. J'ose même pas compter le nombre de sépultures". Ses interventions coûtent en moyenne entre 70 et 80 euros.

"C'est un métier qui n'est pas encore connu, détaille-t-elle. Il y a peut-être une seule entreprise de ce genre au niveau national, et dans la région je suis la seule". Angélique Chollet propose aussi de disperser les cendres des défunts incinérés. "C'est très réglementé et souvent les gens ne savent pas comment faire ou n'ont pas de le courage. Alors je peux organiser des cérémonies, n'importe où, pour que ça corresponde à la personne".

Son outil principal est la brosse à dent. - Radio France
Son outil principal est la brosse à dent. © Radio France - Fanny Bouvard