Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grenoble : des travaux de sécurisation urgents démarrent pour consolider le haut de la Tour Perret

-
Par , France Bleu Isère

Un périmètre de sécurité a été mis en place en décembre autour de la Tour Perret située au cœur du parc Paul-Mistral à Grenoble à cause de mouvement inédits à son sommet. Les capteurs montrent que cette tour presque centenaire reste stable, mais qu'il est urgent de conforter son sommet.

La tour Perret parc Paul Mistral à Grenoble
La tour Perret parc Paul Mistral à Grenoble © Radio France - Laurent Gallien

Dans le parc Paul Mistral à Grenoble, les abords de la Tour Perret sont interdits par un périmètre de sécurité depuis décembre dernier à cause des risques de chutes de matériaux venus du sommet de l'édifice de 95 mètres de haut.  Grace aux capteurs mis en place à plusieurs niveaux de la tour, on en sait un peu plus sur la nature et l'emplacement de ces risques : ils se situent tout en haut de cette flèche de béton construite en 1925, mais l'ensemble de la tour reste stable. 

En effet, depuis le 25 décembre, les capteurs situés au rez-de-chaussée  et à 51 mètres de hauteur n'ont décelé aucun mouvement anormal. En janvier, deux autres ont été installés plus haut. Ils ont permis de faire un relevé en 3D et localiser un jour de plusieurs mètres  tout au sommet de la tour, entre un pilier et les "claustras". De quoi décider de travaux en urgence en attendant de lancer le chantier de restauration de deux ans prévu à partir de la mi-2022 pour ce fleuron grenoblois de la construction en ciment.

Un mois de travaux en urgence

Ces travaux de sécurisation vont commencer dès mercredi, le 3 mars et pour un mois. Ils consisteront à consolider la dalle située à 68 mètres de haut qui supporte l'escalier en hélice qui permet d'accéder au sommet. La ville de Grenoble précise dans un communiqué la nature exacte de ces travaux : "Cette dalle sera étayée de l’intérieur. Elle sera également enserrée avec des câbles acier extérieurs (frettage) afin de se substituer au chainage de la dalle dégradée par la corrosion des aciers du béton.  Enfin, les piliers libres au sommet seront reliés entre eux (étrésillonnement) afin de les solidariser". 

Pour ces travaux estimés à 73 000 euros, la municipalité de Grenoble a demandé un soutien financier à l'Etat, le Département et la Région. Ils seront menés à l'aide d'une grue que les grenoblois verront arriver dès mercredi. Elle permettra de monter à la bonne hauteur les matériaux nécessaires à l'étaiement de la partie la plus aérienne de la tour Perret.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess