Insolite

"Guibole", le marabout du zoo de Beauval, du Loir-et-Cher aux Pyrénées

Par Anne Oger, France Bleu Béarn et France Bleu Orléans mardi 11 octobre 2016 à 18:31

Le marabout est un oiseau migrateur originaire d'Afrique
Le marabout est un oiseau migrateur originaire d'Afrique - zoo parc de beauval

"Guibole" est un marabout d'Afrique, pensionnaire du zoo de Beauval à Saint Aignan sur Cher. Il avait disparu depuis plusieurs jours, lors du spectale des oiseaux. Et c'est dans les Pyrénées-Atlantiques qu'il a été aperçu le week-end dernier, à la grande surprise des observateurs locaux

C'est le journal Sud-Ouest qui raconte cette découverte, près d'Orthez, dans les Pyrénées-Atlantiques vendredi dernier. Un drôle d'oiseau avec de grandes pattes et un long bec, pas du tout le profil local dans la réserve ornithologique de Castétis-Biron. L'observateur des oiseaux qui tombe nez-à-nez avec "Guibole" alerte le centre de soins de la faune sauvage d'Ustaritz, près de Bayonne. Et l'information arrive jusqu'au zoo de Beauval, soulagé d'apprendre que son marabout est encore en vie.

C'est un oiseau migrateur donc il est en train de descendre vers le sud, peut-être passera-t-il les Pyrénées jusqu'en Espagne ou même en Afrique. Il n'est pas agressif, mais c'est un très grand oiseau, mieux vaut éviter d'essayer de l'attraper"

"Guibole", c'est le petit nom que Beauval lui a donné, a vraisemblablement été pris dans un courant ascensionnel lors du spectacle "les Maîtres des Airs" proposé chaque jour aux visiteurs. Il n'a pas pu revenir et a finalement tracé sa route, direction le sud. Un périple qui n'étonne pas vraiment Delphine Delord, la co-directrice du zoo de Beauval : "il commence sa migration d'hiver, finalement. Donc il descend dans le sud, peut-être va-t-il passer les Pyrénées, aller en Espagne ou même en Afrique, et puis il reviendra au printemps prochain". Ce genre de mésaventure est assez rare, mais c'est déjà arrivé avec d'autres oiseaux.

Les soigneurs prêts à repartir le chercher

Le zoo a quand même envoyé à Orthez deux de ses soigneurs, pour tenter de ramener "Guibole" au bercail. "Ils l'ont vu, lui les a probablement vus aussi. Mais il n'est pas descendu vers eux. C'est sans doute le signe qu'il ne meurt pas de faim, sinon il serait venu les voir très vite". Delphine Delord qui demande aux habitants qui apercevraient son marabout d'appeler dirctement le zoo au 02.54.75.50.00, en indiquant la localisation précise, les soigneurs sont prêts à redescendre dans le sud en cas de nouveau signalement.

Partager sur :