Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

PHOTOS - Des exercices de secours pour développer l'esprit d'équipe entre salariés en Haute-Maurienne

mardi 11 septembre 2018 à 6:20 Par Anabelle Gallotti, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

C'est un ancien commandant du Peloton de gendarmerie de haute montagne de Modane qui s'est lancé dans cette activité. Il a créé une société de coaching et de team-building, des renforcements d'équipe. Reconversion réussie et plutôt surprenante de Guillaume Mainguy. Rencontre.

L’équipe du jour, au pied du rocher d’escalade face à l’aérodrome de Sollières Sardières
L’équipe du jour, au pied du rocher d’escalade face à l’aérodrome de Sollières Sardières © Radio France - Anabelle Gallotti

Sollières-Sardières, France

Guillaume Mainguy est aujourd'hui coach, après avoir dirigé pendant quatre ans les secouristes d'élite de la gendarmerie en Maurienne. Il a monté la société Dinalt en Savoie et propose des séminaires et autres team-buildings que l’on appelle aussi renforcement d'équipe, en "milieu montagne". Ses thèmes favoris : "la gestion du stress et la gestion de crise". 

L'expérience au PGHM en carte de visite

Avec son expérience au Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Modane en carte de visite, Guillaume Mainguy a fondé Dinalt "pour partager la montagne et permettre d'élever le collectif au plus haut niveau". "Nous vous proposons de vivre une immersion utile, vraie et qui décoiffe... Dinalt, c'est "Duc in altum", ce qui signifie conduire dans les hauteurs. Nous vous invitons dans un univers de rayonnement collectif, dans lequel tous les challenges peuvent être relevés, y compris celui de sauver des vies. Et vous permettre de vivre votre aventure et atteindre votre sommet. Prêt ?"

L’immersion, comme signature

L’immersion, c'est bien la particularité des journées de coaching que propose cet ancien patron du PGHM. Il s’entoure pour cela de Kévin, secouriste, de Marylise, guide de haute montagne, ou de Véronique, accompagnatrice en moyenne montagne. Le point de rendez-vous est le rocher d’escalade de Sollières Sardières en Haute Maurienne Vanoise. 

Ce jour-là, un groupe d’une trentaine de personnes participent à la journée de séminaire. Première activité : aller secourir une personne blessée. Il faut la localiser, l’approcher et la sortir de la faille dans laquelle elle est tombée. Les participants doivent se concerter, prendre des décisions, agir…

Le résultat est magnifique, bonne capacité d’écoute, vous avez le droit de vous applaudir. Guillaume Mainguy Dinalt

Les quatre sauveteurs amateurs vont tout faire pour sortir une personne, victime d’une chute. On va parler prise de décision, leadership, cohésion, communication.  - Radio France
Les quatre sauveteurs amateurs vont tout faire pour sortir une personne, victime d’une chute. On va parler prise de décision, leadership, cohésion, communication. © Radio France - Anabelle Gallotti
La victime est prise en charge. Il aura finalement fallu peu de temps au groupe pour intervenir - Radio France
La victime est prise en charge. Il aura finalement fallu peu de temps au groupe pour intervenir © Radio France - Anabelle Gallotti

Une reconversion, un pari osé pour un homme au caractère subtil

Tout semble puissant en Guillaume Mainguy. On ne pourrait voir que ses pectoraux ou ses biceps, que ses larges mains et ses doigts costauds mais quand l'homme de montagne parle, sa voix, nous le rend soudain doux et empathique. "Je constate que les sourires et les visages s’ouvrent tout au long de la journée pendant un séminaire ou un team-building" dit-il. Tout en subtilité, Guillaume Mainguy aime le verbe, parler et choisir les mots quand il raconte ce qui le motive dans son nouveau travail, le coaching. 

"Ce qui fait marcher le monde, ce n’est pas l’argent, ni le pouvoir, ni le sexe, c’est l’humain. Et la considération désintéressée qu’on peut avoir vis-à-vis des autres est fondatrice. Ça s’appelle la gentillesse." — Guillaume Mainguy

Amener les gens à travailler ensemble, efficacement pour le rendement d'une entreprise avec gentillesse, c'est le défi de cet homme, dont la carrière fascine. Ex-commandant d'un PGHM, c'est là qu'il a appris et c'est ce qu'il veut transmettre. "La gentillesse, pour ce qu’elle est, nécessite de s’oublier. C’est l’expérience que je tire du secours en montagne. Les femmes et les hommes qui réalisent cette mission sont excellents. Et ils le sont car ils sont désintéressés. Ils vont vers l’autre et ils s’oublient. Ça ce n’est pas de la bienveillance, c’est de la gentillesse"

Dans les séminaires ou team-building, les sauvetages imaginés par Guillaume pour amener ses clients à se dépasser, les casques et les baudriers qu'il faut enfiler ne sont donc que des outils. Cet homme dont le quotidien était fait de situations extrêmes, ne garde donc aujourd'hui que l’essentiel, la gentillesse et l'estime de soi. 

Portrait d’un homme charismatique, au physique aussi impressionnant que sa verve et sa faconde