Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INSOLITE - Les effets personnels d’un poilu découverts en Lorraine, des descendants recherchés en Haute-Loire

Saint-Geneys-prés-Saint-Paulien

La plaque d’identité, une pièce de monnaie et des balles de fusils appartenant à un soldat de la Première Guerre mondiale, né en Haute-Loire, ont été découvertes dans un jardin à Giriviller, en Meurthe-et-Moselle. Le propriétaire des lieux recherche sa famille afin de lui restituer ces objets.

Poilus dans les tranchées pendant la guerre de 14-18
Poilus dans les tranchées pendant la guerre de 14-18 © Radio France

La découverte s’est faite un peu par hasard dans le jardin de Francis Roch, maire de Giriviller (Meurthe-et-Moselle) : "Je faisais creuser ma piscine et c’est comme ça que je suis tombé sur ce porte-monnaie, qui contenait une plaque d’identité, une pièce et des balles de fusils." Le soldat en question s’appelle Adrien Tartat. Il est né en 1888 à Saint-Geneys-prés-Saint-Paulien, près du Puy-en-Velay, en Haute-Loire.

Les objets retrouvés dans le jardin du presbytère.
Les objets retrouvés dans le jardin du presbytère. - Francis Roch

Le propriétaire comprend vite le parcours du poilu : "Il est venu séjourner à Giriviller lors de la Bataille de Rozelieures en août 1914." Quant à la présence de ces effets personnels dans le jardin de l’ancien presbytère du village, qui était régulièrement ouvert aux soldats, il avance une explication : "Il a sûrement laissé échapper des affaires en cueillant des mirabelles dans les arbres."

La plaque en aluminium est restée lisible malgré les 100 ans passés sous terre.
La plaque en aluminium est restée lisible malgré les 100 ans passés sous terre. - Francis Roch

À la quête de descendants

Décédé au Champ d’honneur à Talma dans les Ardennes le 17 octobre 1918, Adrien Tartat a donc laissé quelques souvenirs à ses descendants. Francis Roch cherche à les retrouver. "Certes les bicentenaires sont dépassés mais les familles restent sensibles au destin de ces héros", insiste-il. 

Le maire a commencé à faire des recherches et a trouvé la fiche militaire du soldat (voir ci-dessous). "Maintenant, j’espère que des descendants vont se manifester pour récupérer ces biens", souffle Francis Roch. Si vous avez des informations susceptibles d’aider à retrouver la famille d’Adrien Tartat, vous pouvez contacter Francis Roch par mail à l’adresse suivante : giriviller-mairie2@outlook.fr.

La fiche militaire du soldat Adrien Tartat.
La fiche militaire du soldat Adrien Tartat. - Ministère des Armées
Choix de la station

À venir dansDanssecondess