Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Savoie : il y a un varan qui se promène à Sallanches

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Dino, un varan femelle, a échappé à la vigilance de sa propriétaire à Sallanches il y a une semaine maintenant. Elle n'est pas dangereuse mais si vous la voyez, il faut prévenir les pompiers.

Dino est un varan des savanes, d'environ 80 cm de long
Dino est un varan des savanes, d'environ 80 cm de long - Capture d'écran (Facebook)

Dino est un varan des savanes femelle, âgée de trois ans, née en captivité. Depuis deux mois, elle vit désormais en Haute-Savoie à Sallanches, et va et vient dans l'appartement de sa propriétaire, qui préfère ne pas la laisser tout le temps dans son vivarium. Mais il y a une semaine, le varan a profité de la porte d'entrée mal fermée pour aller découvrir l'extérieur, et n'a pas été revu depuis.

Si vous la voyez : prévenez les pompiers !

Il s'agit d'un animal craintif, selon sa propriétaire, qui précise qu'il n'est pas dangereux. Vraisemblablement, le varan des savanes ne va pas attaquer, et n'étant pas habitué à des températures aussi froides dehors, il est sans doute inactif. En revanche, il peut mordre et se défendre. "Si on met la main dessus, si on essaie de le manipuler, il peut y avoir une morsure" explique Edouard Senger, vétérinaire-pompier à Sallanches, qui ajoute : "il a des griffes très acérées, ça peut faire des belles plaies".

Donc mieux vaut prévenir les pompiers plutôt qu'essayer de l'attraper soi-même. "Il y a des techniques, des pompiers sont formés pour ça" précise Edouard Senger. En revanche, le recouvrir d'un linge est une bonne astuce, "c'est valable pour pas mal de reptiles : ce qu'il faut pour les immobiliser, c'est balancer quelque chose qui les aveugle, ça les tétanise et ils ne bougent plus".

L'animal cherche la chaleur

Malheureusement, il y a un risque pour que le varan n'aie pas survécu une semaine à l'extérieur. L'espèce vient d'Afrique, et supporte mal des températures en-dessous de 25 degrés la nuit. Dino a donc sans doute essayé de se mettre à l'abri au chaud, comme le font les reptiles. "Comme les serpents qu'on retrouve dans des voitures, ou dans une maison derrière un frigo, près de la grille qui dégage de la chaleur" explique Edouard Senger.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess