Insolite

Haute-Savoie : les nostalgiques de l’auberge du Père Bise peuvent s’offrir un dernier souvenir

Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie vendredi 11 novembre 2016 à 21:57

Anciens clients de l'auberge du Père Bise ou simples curieux, tout le monde peut s'offrir un souvenir de l''établissement avant une longue période de travaux.
Anciens clients de l'auberge du Père Bise ou simples curieux, tout le monde peut s'offrir un souvenir de l''établissement avant une longue période de travaux. © Radio France - Richard Vivion

Jean Sulpice, le nouveau propriétaire de l’auberge du Père Bise sur les bords du lac d’Annecy, a décidé de mettre en vente une partie du mobilier et des objets qui ont participé à la réputation de l’établissement de Talloires. Et ils sont déjà nombreux à avoir acheté un "morceau de l’histoire".

Renée s’est arrêtée devant une pile de serviettes de table. Couleur bleu-ciel et brodées au nom de l’auberge du Père Bise, elles sont vendues 5 euros l’unité ou 25 euros les lots de 6. "C’est pour un souvenir", explique la jeune retraitée. "Tous les ans, mon patron nous emmenait ici. Je me souviens de Mme Bise qui nous installait à notre table comme si nous étions la Reine d’Angleterre."

REPORTAGE | Ils s’offrent un souvenir de l’auberge du Père Bise

Reportage de Richard Vivion

Une partie de la décoration de l'auberge du Père Bise est aussi à vendre.  - Radio France
Une partie de la décoration de l'auberge du Père Bise est aussi à vendre. © Radio France - Richard Vivion

→ Lire aussi - Annecy : le chef savoyard Jean Sulpice reprend la célèbre auberge du Père Bise

Morceau d'histoire

"Les gens viennent chercher un souvenir ou un morceau d’histoire", confirme le nouveau propriétaire du l’auberge du Père Bise. Jean Sulpice, le chef savoyard qui vient tout juste de racheter cet établissement mythique (lire ici), est impressionné par la foule qui dès vendredi matin est venue pour acheter une trace du passé. "Ils viennent pour avoir un souvenir de cette belle maison et cela nous fait extrêmement plaisir. Ici c’est quand même plus de cent ans d’histoire."

On lieu de jeter ou de ranger dans un coin sous la poussière, on laisse la possibilité aux gens de garder un souvenir." (Jean Sulpice, le nouveau propriétaire de l’auberge du Père Bise)

Interview de Richard Vivion

Jusqu’à dimanche (13 novembre), sauf si tout est vendu avant, des nappes, des lustres, des canapés, des chaises… de l’auberge du Père Bise sont donc mis en vente. Après, l’établissement s’offrira un long lifting. Il restera fermé jusqu’en mai 2017.

La vente se termine dimanche soir, sauf si tout à été acheté avant.  - Radio France
La vente se termine dimanche soir, sauf si tout à été acheté avant. © Radio France - Richard Vivion
L'auberge du Père Bise rachetée par Jean Sulpice rouvrira en mai 2017 après de longs mois de travaux.  - Radio France
L'auberge du Père Bise rachetée par Jean Sulpice rouvrira en mai 2017 après de longs mois de travaux. © Radio France - Richard Vivion