Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

PHOTOS - Hautes-Pyrénées : les "Mounaques", poupées de chiffons et de foin, égayent Campan

-
Par , France Bleu Béarn

Depuis les années 1990, le village de Campan fait revivre une tradition du XIXe siècle : des Mounaques, poupées presque grandeur nature, sont exposées dans les rues de juillet à septembre.

Sur les balcons, dans les jardins, les Mounaques sont partout à Campan
Sur les balcons, dans les jardins, les Mounaques sont partout à Campan © Radio France - Clémence Fulleda

Campan, France

C'est une tradition qui remonte au XIXe siècle et qui a été remise au goût du jour dans les années 1990. Chaque été, entre juillet et septembre, les Mounaques débarquent à Campan et Sainte-Marie-de-Campan, petits villages des Hautes-Pyrénées à une dizaine de kilomètres de Bagnères-de-Bigorre en allant vers La Mongie.

Un petit clin d'oeil aux cyclistes, nombreux sur cette route qui mène vers La Mongie - Radio France
Un petit clin d'oeil aux cyclistes, nombreux sur cette route qui mène vers La Mongie © Radio France - Clémence Fulleda

Des poupées de chiffon et de foin

Les mounaques sont de grandes poupées de chiffons et de foin qui sont exposées dans les jardins, les balcons, les vitrines, les lavoirs ou encore accrochées aux fenêtres.

Ce sont des bénévoles de Campan qui les ont recousues, repeintes et restaurées. 

Tous à vélo !  - Radio France
Tous à vélo ! © Radio France - Clemence Fulleda

Le "charivari"

Les Mounaques ont en fait été créées au XIXe siècle. A l'époque, les gens du village se mariaient entre eux et lorsque l'aîné d'une famille de Campan épousait "un étranger", les habitants de Campan demandaient de l'argent en compensation car cela signifiait que l'héritage allait quitter la vallée.

Si ce "tribut" n'était pas payé, c'était le "charivari" : dans le mois précédant le mariage, un couple de poupées de chiffon, les fameuses Mounaques, était accroché à la maison du ou de la futur(e) marié(e) et les poupées étaient sensées représenter les défauts des futurs mariés. Cloches de vaches autour du cou, les jeunes du village venaient aussi faire du bruit autour de la maison. 

La fête des Mariolles

Aujourd'hui ces traditions n'ont plus cours, mais le village de Campan a remis ses Mounaques au goût du jour pour faire vivre le village et attirer les touristes.

Dans la vitrine de la boulangerie, la fanfare des Mounaques  - Radio France
Dans la vitrine de la boulangerie, la fanfare des Mounaques © Radio France - Clémence Fulleda

Parfois on croit qu'il y a de l'orage mais en fait ce sont les flashs des appareils photos ! —Jean-Bernard, patron d'un hôtel restaurant à Sainte-Marie-de-Campan

Il y a même une fête des Mariolles durant trois jours où ces Mounaques sont à l'honneur, ainsi que d'autres traditions locales.
Cette année, ce sera les 12,13 et 14 juillet et le Vietnam et le Mexique seront les pays invités.

Au programme, notamment, des concerts, des défilés et un bal traditionnel. 

Il y a même un dresseur d'ours !  - Radio France
Il y a même un dresseur d'ours ! © Radio France - Clémence Fulleda
Le patron du restaurant Beauséjour a droit à une poupée à son effigie !  - Radio France
Le patron du restaurant Beauséjour a droit à une poupée à son effigie ! © Radio France - Clémence Fulleda