Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Ces enfants bretons vont à la cantine en calèche

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Tous les mercredis, les enfants du centre de loisirs de Merdy à Hennebont (Morbihan) peuvent aller à la cantine dans une calèche, tirée par des chevaux de traits bretons. Une initiative écologique et pédagogique appréciée par les enfants et les employés municipaux.

Une vingtaine d'enfants se rendent à la cantine en calèche à Hennebont
Une vingtaine d'enfants se rendent à la cantine en calèche à Hennebont © Radio France - Roméo van Mastrigt

"Ça pollue pas, c'est écologique et j'adore le bruit qu'ils font quand ils se mettent au trot" ! Les enfants du centre de loisirs de Merdy à Hennebont (Morbihan) sont unanimes : les trajets jusqu'à la cantine en calèche sont "trop stylés". Tous les mercredis, une calèche tirée par deux chevaux de traits bretons - Marius et Dispar - les emmènent à la cantine pour déjeuner. Ils sont 24 à l'aller et au retour, emmitouflés dans de grosses couvertures pour ne pas attraper froid. 

La calèche est tirée par Dispar et Circus, deux chevaux de trait bretons - Radio France
La calèche est tirée par Dispar et Circus, deux chevaux de trait bretons © Radio France - Roméo van Mastrigt

Les enfants adorent les trajets en calèche

"Ça canalise les enfants, c'est magique"

Morgane Perlade-Gouez, cochère professionnelle, est à l'avant de l'attelage. "Les retours des enfants sont fantastiques, ils sont vraiment très heureux", sourit-elle. Selon elle, la compagnie des bêtes a plusieurs avantages sur les enfants. "Ça apprend à ne pas être pressé, à apprécier son déplacement. Et puis, surtout, ça les canalise car la présence des chevaux, c'est tout simplement magique", s'amuse-t-elle. Pendant les trajets, certains enfants s'endorment, d'autres sont plus calmes, plus apaisés. 

A bord de "l'hippomobile" d'Hennebont - Radio France
A bord de "l'hippomobile" d'Hennebont © Radio France - Roméo van Mastrigt

Aussi du ramassage d'ordures et du désherbage

C'est une initiative de la municipalité qui veut remettre le cheval au cœur de la ville. Morgane, Dispar et Circus ne font pas que du transport d'enfants. Ils aident également au ramassage des ordures et devraient bientôt participer au désherbage thermique. Ils devraient également pouvoir faire des navettes vers le marché pour les personnes âgées. "Ça leur rappelle beaucoup de souvenirs", confie Morgane Perlade-Gouez, "il n'y a pas si longtemps, il y a 60 ans, il y avait encore beaucoup de chevaux dans les foyers à la campagne". Son espoir ? Qu'un deuxième attelage soit constitué pour parcourir les rues d'Hennebont. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu