Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un héros de la marine polonaise honoré à Brest

mardi 25 septembre 2018 à 7:05 Par Christophe Dewaele, France Bleu Breizh Izel

Une cérémonie en l'honneur du vice-amiral polonais, Józef Unrug, se déroulera sur la base navale de Brest ce mardi à 10 h. Ses cendres et celles de son épouse seront transférées à bord d’un navire de la Marine polonaise. Ce retour au pays faisait partie des dernières volontés de l'officier.

Le vice-amiral polonais Josef Unrug
Le vice-amiral polonais Josef Unrug - Préfecture maritime

Brest, France

Le vice-amiral polonais Józef Unrug sera honoré ce mardi à Brest, lors d'une cérémonie sur la base navale. Des funérailles nationales seront ensuite organisées dans son pays d'origine le 2 octobre, date anniversaire de la Bataille de Hel, fait d'arme de ce héros militaire. 

Fait prisonnier en 1939 alors qu’il défendait la péninsule de Hel de l’ennemi allemand, l'Officier polonais avait refusé de rejoindre le commandement nazi en dépit de ses origines allemandes. Le vice-amiral Unrug est libéré en 1945, il fuit alors la Pologne et son régime communiste.

De retour en France dix ans après la guerre

Exilé au Royaume-Uni pendant 10 ans, il rejoint la France en 1955 où il poursuit son existence jusqu'à sa mort en 1973. Ses cendres avaient été inhumées au cimetière de Montrésor, en Indre-et-Loire, où ses descendants sont désormais établis . Josef Unrug et sa femme vont rejoindre à présent leur terre natale, 45 ans après, en embarquant à bord d'une frégate polonaise, en escale à Brest.