Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Huit chaussures géantes dans le centre-ville de Romans-sur-Isère

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

C'est un projet original pour mettre en valeur l'histoire de la ville de Romans-sur-Isère : huit chaussures "totémiques" seront installées en fin d'année en centre-ville.

La Richelieu de Stéphane Kélian est l'un des modèles mis en avant
La Richelieu de Stéphane Kélian est l'un des modèles mis en avant - Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel pour la ville de Romans

Romans, capitale de la chaussure. Ce ne sera pas seulement un panneau en entrée de ville. Pour évoquer l'histoire et surprendre les promeneurs, huit chaussures géantes seront installées en ville. Le projet a été présenté ce lundi soir en conseil municipal. 

Toutes sont inspirés de modèles existants qui font partie des collections du musée de la chaussure et qui ont marqué l'histoire (Perugia, Pfister, Kélian, Jourdan, Clergerie, Vivier, Couve-Bonnaire). Réalisées en résine, ces reproductions seront posées sur un socle pour un poids total d'environ six tonnes et une hauteur de plus de 3,50 mètres. La nuit, elles seront éclairées par des leds. 

Un "parcours marchand"

C'est aussi une façon de participer à la redynamisation du centre-ville en incitant les promeneurs à y déambuler. Le positionnement des chaussures totémiques a donc été choisi avec soin : sur le parvis de la gare, place Charles-de-Gaulle, place Jean-Jaurès, avenue Gambetta, place Sabaton, place Jules Nadi et devant le musée de la chaussure.

Coût de l'opération : 240.000 euros dont 150.000 de subvention de la région.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess