Infos

VIDÉO - Huningue : des chèvres débroussaillent le site du futur jardin public, c'est 100% naturel !

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu dimanche 16 octobre 2016 à 6:00

Les chèvres ont entamé leur travail depuis une dizaine de jours
Les chèvres ont entamé leur travail depuis une dizaine de jours © Radio France - Guillaume Chhum

Des chèvres en plein centre-ville de Huningue, l'image est plutôt bucolique. Depuis une dizaine de jours, elles sont six à avoir pris leurs quartiers, rue de Belfort. L'objectif est de débroussailler le terrain du futur jardin public. C'est 100% écolo !

Tout le monde peut les voir, rue de Belfort à Huningue. Depuis une dizaine de jours, six chèvres débroussaillent le terrain du futur jardin public. Une tondeuse 100% écolo qui se fait remarquer en plein centre-ville.

Des chèvres installées jusqu'au mois de décembre à Huningue

La municipalité a fait appel à Xavier Rolais, qui est à la tête de l'entreprise Alternature, spécialisée en éco-pâturage. Le jeune Alsacien est venu avec son petit troupeau pour débroussailler un hectare de terrain, qui servira à la construction du futur jardin public. Ces six chèvres seront rejointes dans quelques jours par des moutons pour peaufiner le travail. Les animaux vont rester sur place jusqu'au mois de décembre.

Xavier Rolais explique l'utilité de ses chèvres sur le terrain

Un moyen écolo et deux fois moins cher pour la municipalité

Avoir recours à l'éco-pâturage a de nombreux avantages pour la mairie. Il n'y a pas de bruits, les riverains entendent seulement le bruit des clochettes des chèvres. Le coût est aussi avantageux : il est évalué à 1 300 euros. C'est deux fois moins cher que de faire appel à une entreprise traditionnelle de débroussaillage.

"Les chèvres peuvent aussi aller où l'homme ne peut pas, notamment sur les hauteurs de la fortification Vauban. C'est moins périlleux pour des animaux que pour les ouvriers," souligne Xavier Rolais. Une présence de chèvres qui fait aussi une petite animation dans la ville et suscite la curiosité. "Ça attire l’œil, il y a des enfants qui viennent les voir, puisque nous sommes sur le chemin de l'école," s'enthousiasme le maire de Huningue, Jean-Marc Deichtmann.

Xavier Rolais, à la tête de l'entreprise Alternature n'en est pas à son coup d'essai. Il y a quelque temps, il avait emmené son petit troupeau à Vogelgrûn, sur le terrain de la centrale hydroélectrique.

Le maire de Huningue (à gauche) avec Xavier Rolais et ses chèvres - Radio France
Le maire de Huningue (à gauche) avec Xavier Rolais et ses chèvres © Radio France - Guillaume Chhum

Reportage sur la présence des chèvres à Huningue

Partager sur :