Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : il sort ses skis de randonnée pour aller chercher un stock de gel et l'offrir à des soignants

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu, France Bleu Pays de Savoie

Le propriétaire de l'Auberge du Charmant Som, à Saint-Pierre-de-Chartreuse, ne pouvait pas accéder à son établissement en voiture car la route n'est pas encore déneigée. Il a donc ramené sur son dos sept litres de gel hydroalcoolique et 1400 paires de gants pour les donner aux personnels soignants.

Un "trésor" trouvé dans les réserves de l'auberge
Un "trésor" trouvé dans les réserves de l'auberge - photo Sébastien Roux

Rappelons-le d'emblée : la randonnée en montagne reste strictement interdite. Sébastien Roux, lui, a demandé une autorisation spéciale au maire de Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère) pour ressortir ses skis. Depuis plusieurs jours, le propriétaire de l'Auberge du Charmant Som, située à 1600 mètres d'altitude et fermée à cette époque de l'année, se demandait s'il ne restait là-haut encore quelques stocks de matériel hygiénique. "Ça me trottait pas mal dans la tête cette histoire" explique-t-il. 

Sébastien Roux - Aucun(e)
Sébastien Roux - DR

Alors en fin de semaine dernière, muni de son sauf-conduit municipal, l'aubergiste a collé ses peaux de phoque sous ses skis pour une ultime sortie en montagne, mais sans fanfaronner. "Pour ne pas faire d'envieux je suis parti quand il faisait nuit à 5 heures du matin" précise Sébastien Roux. Le ski étant l'un des seuls moyens de s'y rendre car la route, en cette période, n'est pas déneigée. 

1400 paires de gants pour les soignants

Alors oui, il a eu cette chance incroyable en ces temps de diète paysagère d'admirer, seul au monde, un magnifique lever de soleil. Une satisfaction finalement assez maigre à côté de celle d'avoir découvert, après avoir dégagé l'entrée de l'auberge enfouie sous un mètre cinquante de neige, une petite caverne d'Ali Baba. "J'ai trouvé sept litres de gel hydroalcoolique ce qui en ce moment est un véritable trésor, il y avait également 1400 paires de gants jetables et quelques masques", détaille le patron. Et n'allez pas croire que la descente à ski fut une partie de plaisir : "la neige était très mauvaise et mon sac pesait 20 kilos !" 

La porte e l'auberge enfouie sous la neige - Aucun(e)
La porte e l'auberge enfouie sous la neige - photo Sébastien Roux

De nouveau confiné chez lui 

De retour dans la vallée, Sébastien Roux est allé livrer le précieux matériel à la pharmacienne de Saint-Pierre-de-Chartreuse, Sophie Mottet, pour que celle-ci puisse le redistribuer aux personnels de santé ,"nos valeureuses infirmières et nos valeureux infirmiers" comme les appelle Sébastien Roux. Qui ensuite est retourné tout schuss se confiner chez lui. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu