Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Il lance sa web radio "from Granville"

mardi 5 décembre 2017 à 17:17 Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin

Dans la Manche, Gaylord Niomey, un Granvillais de 35 ans, a mis en ligne la radio 50/50, une web radio musicale, où il partage ses coups de cœur musicaux.

Gaylord Niomey veut partager sa passion de la musique sans se prendre au sérieux
Gaylord Niomey veut partager sa passion de la musique sans se prendre au sérieux - Zébuline

Granville, France

Gaylord Niomey est passionné de musiques et veut faire partager ses trouvailles. Ce Granvillais de 35 ans vient de monter sa web radio "from Granville", la radio 50/50. "50" évidemment en rapport avec la Manche et pour la programmation c'est éclectique : reggae, hip hop ou chansons françaises.

"J'y pense depuis que les web radio existent, j'écoute et je partage tout le temps de la musique"

Il aime tout, Gaylord Niobey et ça fait longtemps qu'il avait envie de partager sa passion. Aujourd'hui il s'est saisi de l'aventure "web radio" et partage sa passion sur le web en diffusion non stop et sans se prendre au sérieux : c'est un camembert au lait cru qui lui sert de logo et son nom 50/50, une référence au "p'tet ben qu'oui p'tet ben qu'non bien normand".

Un logo 100% normand - Aucun(e)
Un logo 100% normand -

Gaylord Niomey avait déjà des playlists qu'ils partageaient avec ses amis, ce sont eux qui l'ont encouragé à aller plus loin, et à tester sur un nouveau public. Si ça marche, le jeune Granvillais, qui travaille dans l'e-commerce, aimerait aller plus loin : créer une association et faire une radio sans pub.

En attendant pour que la radio reste en ligne, il faut 130h d'écoute par jour. Vous pouvez écouter la radio de Gaylard Niomey en suivant ce lien.