Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Il plane une odeur suspecte au dessus d'Annonay

jeudi 28 août 2014 à 6:00 Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme Ardèche

Ce mercredi matin, les pompiers du nord Ardèche et agents de GrDF sont intervenus au moins à deux reprises car des habitants craignaient une fuite de gaz. Mais au bout du compte, rien de grave n'est à signaler. L'odeur serait d'origine industrielle.

Dans le centre ville d'Annonay
Dans le centre ville d'Annonay © Stéphane Milhomme - Radio France -

Le premier coup de fil aux pompiers d'Annonay intervient à 10h15 ce mercredi. Les secouristes avec des agents de GrDF interviennent d'abord à la montée des Aygas pour cette "odeur suspecte". Des habitants craignent une fuite de gaz. Les secouristes concluent assez vite qu'il s'agit d'odeurs provenant de la Tannerie d'Annonay. Moins d'un quart heure plus tard, les soldats du feu, et à nouveau des techniciens de GrDF, se rendent avenue de l'Europe , dans le centre de la cité nord-Ardéchoise, là aussi pour une suspicion de fuite de gaz. Et là aussi, l'intervention démontre que ce n'est pas un problème domestique. L'odeur proviendrait de la Tannerie d'Annonay !Deux interventions pour de simples vérifications. Un responsable de GrDF annonce même un total de six sorties ses services dans la journée à Annonay ! Mais ce n'est pas une fuite de métane... du gaz de ville.

Et si les intervenants que nous avons contactés avancent la piste de cette entreprise de traîtement de peaux, c'est qu'un atelier rouvrait ce milieu de semaine. Et après une période de vacances, les narines des habitants ont peut être oublié l'odeur qu'elle dégage au quotidien. Pas de responsable de la société disponible ce mercredi pour nous apporter des précisions. La conclusion est qu'il n'y a rien à craindre. Cette société est installée depuis le siècle dernier au bord de la Cance. Elle traîte et transforme 600 peaux de bovins par jour notamment pour Hermès. Pas sûr que cela plaise à toutes les narines.